En direct

Un fonds de 300 millions d'euros pour financer le patrimoine

Defawe Philippe |  le 21/01/2008  |  France entièreRéalisationsArchitecture

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

France entière
Collectivités locales
Réalisations
Architecture
Valider

La ministre de la Culture Christine Albanel envisage la création d'un "fonds" qui permettrait de financer la restauration du patrimoine, alimenté notamment par une taxe sur les nuits d'hôtel de luxe ou un jeu de la Française des Jeux.

La ministre, qui présentait ses voeux à la presse, a déclaré qu'il fallait "trouver une source pérenne qui complète les dotations budgétaires", en moyenne de 300 millions d'euros par an, afin de "se donner les moyens d'entretenir et de restaurer" le patrimoine.
Mme Albanel a ainsi avancé l'idée de la "création d'un fonds dont les revenus pourraient permettre de mener une grande politique du patrimoine", que le président Nicolas Sarkozy avait évoquée lors de l'ouverture de la Cité de l'Architecture et du Patimoine.
Un jeu spécifique de la Française des Jeux pourrait être dédié à cet objectif, mais "cela ne rapporte pas énormément", a indiqué la ministre.

Mme Albanel a évoqué "une piste intéressante" qui serait une "contribution" sur les nuitées dans les hôtels quatre étoiles et plus. "Deux petits euros, c'est la moitié du prix d'un soda au minibar pour des hôtels dont le prix de la nuit est de 180 à 220 euros ou plus", a souligné la ministre, en ajoutant que cela "suffit à donner 50 millions d'euros".
Dans des déclarations au Figaro de lundi, Mme Albanel affirme qu'il y a là "une vraie logique de financement. Près de 70% de la clientèle de ces établissements sont des étrangers, dont bien souvent la visite est en lien avec notre patrimoine".

La ministre s'exprimait alors qu'un rapport sur l'état du parc monumental français a été envoyé en fin de semaine dernière au Parlement. Le rapport du ministère de la Culture indique que le nombre de monuments considérés en état défectueux (en "mauvais état" ou "en péril") est passé de 32% en 2002 à 41% en 2007. Le besoin de travaux est passé de 7 milliards d'euros à près de 11 mds en 2007.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Voirie et réseaux divers

Voirie et réseaux divers

Date de parution : 10/2019

Voir

Comprendre simplement les marchés publics

Comprendre simplement les marchés publics

Date de parution : 10/2019

Voir

Droit et Gestion des Collectivités Territoriales - 2019

Droit et Gestion des Collectivités Territoriales - 2019

Date de parution : 10/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur