Entreprises de BTP

Un expert donne raison à Usinor face à AK Steel dans une affaire de contrefaçon

Un expert judiciaire américain a donné raison au groupe sidérurgique français Usinor face au producteur américain d’acier AK Steel qui l’accuse de contrefaçon, a annoncé lundi 21 janvier 2002 le sidérurgiste français.
Les deux groupes s’affrontent devant la justice américaine depuis 1998 quand AK Steel a attaqué Usinor pour contrefaçon de six de ses brevets de fabrication de tôles d’acier inoxydable revêtu d’aluminium, a-t-on indiqué chez Usinor.

« L’expert en brevet vient de rendre son rapport qui nous est totalement favorable. Concernant cinq brevets, l’expert a conclu qu’il n’y avait aucune contrefaçon de la part d’Usinor. Pour le sixième, il a déclaré que les clauses du brevet sont invalides », a expliqué un porte-parole d’Usinor.
La date du jugement n’est pas encore fixée, a-t-il ajouté. « Il sera difficile pour un juge de prendre le contre-pied du rapport de l’expert », lequel avait, de surcroît, été proposé par AK Steel, a relevé le porte-parole.

Outre cette affaire de contrefaçon, Usinor et AK Steel s’accusent mutuellement de position dominante. Le français a engagé en juillet 2000 des poursuites en ce sens contre l’américain, qui a riposté en septembre 2001.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X