En direct

Un essieu arrière directeur pour un 8x4 en milieu urbain
PHOTO - 707999.BR.jpg - © Gilles Rambaud
Evénement

Un essieu arrière directeur pour un 8x4 en milieu urbain

Gilles Rambaud |  le 29/03/2013

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Valider

Démolition William Perreault a reçu le premier Lander Tridem, une nouveauté Renault Trucks qui allie charge utile et maniabilité.

Renault n’en avait pas, c’est maintenant chose faite. Le constructeur français vient de lancer un camion d’approche chantier 8x4, équipé de deux essieux directeurs pour conjuguer charge utile et maniabilité. « Ce n’est pas un châssis 8x4 classique. C’est un 6x4 au bout duquel on a ajouté un essieu arrière directeur », précise Alain Dubuisson, directeur commercial chez le concessionnaire Chapelier qui a vendu le premier modèle. Son client : Démolition William Perreault (DWP), qui ajoute ce véhicule baptisé « Premium Lander Tridem » à sa flotte de porteurs munis d’appareils à bras. « Nous déposons des caissons de tri sélectif sur les chantiers, explique Pascal Perreault, le président de cette entreprise basée en région parisienne. Or les déchets de démolition n’ont pas tous la même densité. S’il s’agit de moquettes ou de dalles de faux plafond, il me faut du volume. » Hauteur et largeur étant limitées, il faut jouer sur la longueur. « Notre caisson de 43 m³ mesure 7,50 m de long. Il nécessite un châssis allongé. » À l’inverse, Perreault utilise aussi de petits caissons pour les déchets lourds qui réclament les 32 t de charge utile d’un quatre-essieux. Or un huit-roues n’est pas très maniable, surtout en ville. « Avec l’essieu directeur arrière, cela change tout, confirme Augusto Domingues, conducteur de poids lourd chez William Perreault. Il tourne dans un rayon de 9,35 m, soit moins qu’un 6x4. J’ai d’abord cru que cela ne servirait qu’en manœuvre d’approche sur chantier mais je me suis vite aperçu que c’est en ville que cela s’avère le plus utile. » Ronds-points, déboîtements, ruelles… L’essieu arrière sert tout le temps. Et pourtant il est relevable. Cependant, Augusto Domingues le laisse toujours baissé, même à vide, grâce à un bouton prévu à cet effet, car le camion est plus maniable en configuration 8x4x4 qu’en simple 6x4x2. « L’essieu relevable est devenu un standard. Il ne coûte pas plus cher qu’un essieu fixe et permet d’économiser les pneus », explique Jacques Hernandez, responsable produit chez Renault Trucks. Les économies de carburant sont à chercher dans le choix d’un Lander, un camion conçu pour rouler sur route et dont la boîte de vitesses robotisée Optidriver est paramétrée pour consommer moins. Revers de la médaille, ce modèle manque de garde au sol. « Ça frotte un peu en approche chantier », note Augusto Domingues. À quand le Kerax Tridem ?

PHOTO - 707999.BR.jpg
PHOTO - 707999.BR.jpg - © Gilles Rambaud

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Diagnostic, entretien et réparation des ouvrages en béton armé en 44 fiches pratiques

Diagnostic, entretien et réparation des ouvrages en béton armé en 44 fiches pratiques

Date de parution : 03/2020

Voir

Valorisation de l’immobilier d’entreprise par l'externalisation des actifs et autres solutions

Valorisation de l’immobilier d’entreprise par l'externalisation des actifs et autres solutions

Date de parution : 02/2020

Voir

Contrats publics n° 206 - Février 2020

Contrats publics n° 206 - Février 2020

Date de parution : 02/2020

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur