En direct

Un entrepôt en béton surélevé par une ossature métallique

CONRAD FREELING |  le 31/05/2013  |  TechniqueBâtimentBas-RhinGros œuvreOssature

Restructuration -

A Strasbourg, la structure poteaux-poutres en béton d’origine d’un entrepôt de trois étages supportera trois niveaux supplémentaires réalisés en ossature métallique avec un porte-à-faux de 12 m.

La transformation d’un entrepôt portuaire désaffecté datant de 1932 sur la presqu’île Malraux à Strasbourg a pris récemment une tournure spectaculaire avec la pose de trois niveaux d’une superstructure en ossature métallique. Présentant un porte-à-faux de 12 m en pignon ouest, ce parallélépipède métallique de 700 t remplace la toiture démolie. Il accueillera sur ses trois étages un programme immobilier de 56 appartements porté par Icade. Les trois niveaux d’origine seront dévolus à des commerces et des bureaux. La surface Shon est de 11 600 m².

La relative légèreté de la nouvelle structure a permis d’utiliser la capacité de l’ossature d’origine en béton armé de type poteaux-poutres avec remplissage en maçonneries au niveau des façades. Les briques de parement originelles seront conservées ou remplacées à l’identique. La charge ramenée en façade ouest par le porte-à-faux est reprise par un nouveau portique en béton. Fondé sur colonnes de jet grouting (injection de coulis dans le sol), il est situé deux mètres devant la façade existante.

Protection parasismique

La mise en conformité parasismique du bâtiment d’origine, constitué de trois blocs avec joints de dilatation, est limitée aux blocs ouest et central, les seuls impactés par la surélévation. Elle se fait par la création de quatre palées de contreventement en béton armé par bloc. Ces palées ont été refondées sur de nouvelles fondations selon une technique innovante par l’entreprise Keller : des colonnes de jet grouting de 14 m de profondeur armées par des micropieux scellés afin de pouvoir reprendre des efforts sismiques verticaux et horizontaux très importants (1). « Chaque palée sismique ainsi créée constitue un ouvrage à part entière. L’ensemble représente au total un gros poste budgétaire dans cette opération », affirme Philippe Capron du bureau d’études de maîtrise d’œuvre CTE.

PHOTO - 722013.BR.jpg
PHOTO - 722013.BR.jpg
PHOTO - 722019.BR.jpg
PHOTO - 722019.BR.jpg
Fiche technique

Maître d’ouvrage : Icade Foncière Développeur. Maîtres d’œuvre : Georges Heintz & Anne-Sophie Kehr, architectes. Maître d’œuvre d’exécution : PH Architecture. Entreprise générale : KS Construction. Sous-traitant structure métallique : BCM. BET Structures : CTE Strasbourg. Livraison : novembre 2013.

(1) Voir « Le Moniteur » n° 5698 du 8 février 2013, p. 39.

Commentaires

Un entrepôt en béton surélevé par une ossature métallique

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Conduire son chantier en 70 fiches pratiques

Conduire son chantier en 70 fiches pratiques

Livre

Prix : 75.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Droit et gestion des collectivités territoriales - 2018

Droit et gestion des collectivités territoriales - 2018

Livre

Prix : 83.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Décrypter les finances publiques locales

Décrypter les finances publiques locales

Livre

Prix : 59.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur