En direct

Un engin polyvalent, homologué pour rouler à 40 km/h

Gilles Rambaud |  le 12/09/2014  |  RéalisationsProduits et matérielsMatériel de chantierEssonneFrance entière

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Réalisations
Produits et matériels
Matériel de chantier
Essonne
France entière
Architecture
Valider
Pelle sur pneus -

Remarqué une première fois lors du salon Intermat 2012 [voir Le Moniteur Matériels du 22 juin 2014, p. 89], le QS 100 de Diverto va refaire une apparition en France à l’occasion de l’édition 2014 de Salonvert, qui se tiendra du 23 au 25 septembre à Saint-Chéron, dans l’Essonne. Que s’est-il passé pendant ces deux ans et pourquoi ce matériel n’a-t-il pas été commercialisé plus tôt ? « La machine présentée lors d’Intermat était un prototype. Nous l’avons amélioré et, surtout, nous avons mené à terme le processus d’homologation dans plusieurs pays européens », explique Frederik H. Roepers, de chez Diverto. La petite équipe a également dû trouver un partenaire industriel capable d’assembler la machine. C’est chose faite depuis 2013 avec VDL, un important carrossier hollandais qui prend en charge la fabrication. La machine qui sera présentée cette année n’est plus un prototype mais bel et bien une présérie prête à être livrée. Les fondamentaux restent les mêmes que lors de la première présentation : un croisement entre pelle, chargeuse sur pneus et tracteur agricole. Comme une pelle, la machine est équipée d’un bras excavateur d’une portée de 5,90 m, monté sur une tourelle rotative à 360°. Comme sur un tracteur, elle dispose à l’arrière d’une accroche pour remorque, d’une prise de force (48 kW), d’une armature de relevage et de prises électriques. La flèche, la volée variable et le balancier, qui ne sont pas alignés dans le prolongement l’un de l’autre mais juxtaposés, se replient à la manière d’un mètre pliant. Ainsi raccourci à 1,80 m, consolidé par des crochets et des axes, l’équipement gagne en force de relevage et fait alors office de bras chargeur, au bout duquel peuvent être montés des fourches ou un godet. L’engin dispose d’un moteur John Deere de 86 kW (115 ch) et d’une transmission hydrostatique. Il pèse 6,2 t et peut rouler à 40 km/h, même en France. « Il est homologué comme un tracteur agricole de classe T1, donc autorisé à rouler aussi vite », explique Frederik H. Roepers qui souligne également le marquage « CE ». C’est cette rapidité de déplacement, plus que sa polyvalence, qui rend le QS 100 intéressant. Nombreuses sont les pelles de 6 t capables de faire à la fois du terrassement et de la manutention, mais aucune ne peut aller travailler dans un rayon de 30 km sans avoir à monter sur un porte-engins. Le QS de Diverto, lui, le peut.

PHOTO - 806991.BR.jpg
PHOTO - 806991.BR.jpg - © Diverto

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Réhabilitation énergétique et mobilité urbaine

Réhabilitation énergétique et mobilité urbaine

Date de parution : 12/2019

Voir

Construire avec le bois

Construire avec le bois

Date de parution : 12/2019

Voir

Propriétés et caractéristiques des matériaux de construction

Propriétés et caractéristiques des matériaux de construction

Date de parution : 11/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur