En direct

Un écrin paysager pour une nouvelle base nautique

C. W. |  le 24/11/2017  |  France entièreTourisme

Antibes -

Comptant 1 200 licenciés et régulièrement distinguée, la Société des régates d'Antibes avait besoin d'équipements dignes de ce nom. Le chantier qui démarre cet automne va per-mettre d'y remédier. En 2019, trois bâtiments en rez-de- chaussée

remplaceront des Algecos métalliques et un hangar en tôle vieillissants. Adossé à la butte pour limiter son impact sur le site et doté d'un belvédère sur le toit, le premier édifice, situé du côté de la plage du Ponteil, sera réservé à la maintenance des bateaux. Au centre, la base de voile, dans laquelle on retrouvera notamment vestiaires et salles de cours, sera dotée d'une toiture basse et d'une autre plus haute en cuivre patiné vert.

Enfin, la dernière construction, plus classique, accueillera un local associatif et sera bordée par une « handiplage ». « Côté mer, les trois bâtiments affichent une forme courbe qui ouvre le cône de vision. Côté terre, ils donneront sur la future promenade piétonne qui créera une continuité entre la plage du Ponteil et celle de la Salis », détaille l'architecte Franck Fresco qui a également dessiné une pinède.

Percées visuelles sur la mer. La Ville d'Antibes a en effet profité du projet pour conduire une réflexion globale sur cette partie du domaine public maritime, en lien avec l'architecte des bâtiments de France : « Cela vise à redonner au site son caractère naturel et à offrir des percées visuelles sur la Méditerranée et les remparts classés. Le cahier des charges a également imposé que tout soit réversible », précise Jean-Michel Gilet, directeur architecture et bâtiment à la Ville d'Antibes. Dans cette même logique d'insertion harmonieuse dans le site, la maîtrise d'ouvrage a souhaité s'inscrire dans une démarche Bâtiment durable méditerranéen niveau argent.

Maîtrise d'ouvrage : Ville d'Antibes. Maîtrise d'œuvre : Franck Fresco, architecte ; agence Guillermin, paysagiste ; Structures Riviera, BET structures ; Enerscop, BET thermique et fluides ; Sud VRD, BET VRD ; Effatec, économiste. Principales entreprises : Spada TP (terrassements), BDV BAT (gros œuvre, maçonnerie, charpente bois, couverture). Début des travaux : octobre 2017. Livraison : 2e semestre 2019. Surface : 1 400 m2 S P. Coût des travaux : 4,7 millions d'euros.

PHOTO - 10087_634437_k2_k1_1528944.jpg
PHOTO - 10087_634437_k2_k1_1528944.jpg

Commentaires

Un écrin paysager pour une nouvelle base nautique

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur

La construction comment ça marche

La construction comment ça marche

Livre

Prix : 39.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Nouvelles architectures agricoles

Nouvelles architectures agricoles

Livre

Prix : 59.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Code pratique du patrimoine et de l’intervention sur le bâti existant

Code pratique du patrimoine et de l’intervention sur le bâti existant

Livre

Prix : 75.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX