En direct

Un écrin de bois, vitrine de la filière
DESSIN - 646784.BR.jpg - © Architectes Barré-Lambot

Un écrin de bois, vitrine de la filière

Jean-Philippe Defawe |  le 01/06/2012  |  Loire-AtlantiqueFrance entièreCollectivités localesBoisImmobilier

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Loire-Atlantique
France entière
Collectivités locales
Bois
Immobilier
Hygiène
Valider
Nantes -

Tous les deux ans, Nantes devient la capitale européenne du bois en accueillant le Carrefour international du bois (du 6 au 8 juin, à La Beaujoire). Sont annoncés 530 exposants, des conférences, des expositions et les résultats de deux études sur la construction et les sciages… Mais, cette année, le salon s’invite sur l’île de Nantes et notamment sur le chantier du « Bâtiment B », un immeuble de bureau en R  3, vitrine de la filière.

« Bâtiment B » comme bois

« Il nous manquait un lieu emblématique pour montrer ce que nous réalisons », explique Nicolas Visier, directeur d’Atlanbois, initiateur du projet. Avec l’aide du promoteur ADI et du cabinet d’architectes Barré-Lambot, le projet « Bâtiment B » prend forme pour devenir à la fois une borne urbaine, un lieu de représentation et des espaces de bureaux symboliquement situés au cœur du Quartier de la création.
« Ce bâtiment n’a pas de façades, mais la forme très simple d’une goutte d’eau, avec un atrium central à partir duquel rayonne une structure en bois visible de l’extérieur », explique l’architecte Philippe Barré. Outre le design, son originalité tient dans sa conception qui mêle bois et béton. La structure est composée de poteaux et de poutres en lamellé-collé de douglas (30 portiques de 14,57 m de haut disposés tous les 2,70 m) qui viennent s’accrocher à deux noyaux en béton. Des planchers collaborants assureront le contreventement horizontal. Le noyau de béton de la pointe du bâtiment participera également au système de ventilation, en liaison avec un atrium central qui fonctionnera comme une cheminée naturelle où l’air frais sera régulé par une verrière. Complété par des brise-soleil en façade, ce système évitera de recourir à de la climatisation en été tandis qu’en hiver, le bâtiment sera chauffé par une chaudière bois à granulés.
Conçu à partir de bois d’essences locales (douglas et chêne), le « Bâtiment B » pose les principes d’une construction collaborative où participent les entreprises de la filière bois des Pays de la Loire comme Axe 303 (voir ci-dessous).

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Code commenté de la commande publique

Code commenté de la commande publique

Date de parution : 09/2019

Voir

Histoire de l’architecture agricole

Histoire de l’architecture agricole

Date de parution : 07/2019

Voir

Règlement de sécurité incendie ERP avec historique des versions

Règlement de sécurité incendie ERP avec historique des versions

Date de parution : 07/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur