En direct

Un coût décuplé pour le désamiantage du campus de Jussieu
Des barres du gril du campus universitaire de Jussieu, en 2005. - © © David.Monniaux - Wikimedia Commons

Un coût décuplé pour le désamiantage du campus de Jussieu

Nathalie Moutarde (Bureau Ile-de-France du Moniteur) |  le 11/02/2015  |  courdescomptes2015ERPBâtimentEtatParis

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Collectivités locales
courdescomptes2015
ERP
Bâtiment
Etat
Paris
Technique
Valider

Dans son rapport annuel, la Cour des comptes évalue à 1,8 milliard d’euros le coût de désamiantage du campus de Jussieu, initialement estimé à 183 millions d’euros. La facture pourrait encore s’alourdir de 250 millions d’euros si l’Université Pierre-et-Marie-Curie lance la rénovation des barres de Cassan.

La rénovation du campus de Jussieu, à Paris, est «un chantier interminable au coût croissant», relève la Cour des comptes dans son rapport annuel. Lancé en 1996, le désamiantage du site universitaire devait durer trois ans et coûter 183 millions d’euros. Il devrait finalement s’achever en 2015 avec la livraison du secteur Est pour un montant de 1,8 milliard d’euros. Dès 2003 et à nouveau en 2011, les magistrats de la rue Cambon avaient dénoncé les dérives budgétaires et les retards du projet. Depuis cette date, en revanche, les coûts et les calendriers annoncés ont été globalement respectés.

Relogements extérieurs

Dans son dernier rapport, la Cour pointe surtout les opérations liées aux relogements extérieurs, de l’ordre de 39% du budget total (ne sont pas prises en compte les premières phases du chantier comme la rénovation du secteur 1 et de la tour centrale) contre 10,7% pour les travaux de désamiantage et de protection au feu. Dans sa réponse, l’Etablissement public d’aménagement universitaire de la région Ile-de-France (Epaurif), maître d’ouvrage, évalue ces coûts à 34,4%.

«Une intégration tardive»

Les magistrats s’étonnent aussi de «l’intégration tardive des barres de Cassan dans le périmètre de l’opération de réhabilitation du campus». Alors que le chantier initial n’est pas encore terminé, l’Université Pierre-et-Marie-Curie envisage de lancer une nouvelle tranche de travaux: la rénovation des bâtiments situés au Nord et à l’Est du campus, édifiés entre 1958 et 1961 par Urbain Cassan et qui présentent la particularité de ne pas être amiantés. Si la réhabilitation de ces barres est lancée, elle devrait s’étaler sur une dizaine d’années et se monter à environ 250 millions d’euros, ce qui porterait à 2,05 milliards d’euros le coût total du projet de rénovation de Jussieu. Pour l’heure, ces travaux ne sont pas financés. La Cour estime que «compte tenu de la durée excessive du chantier du campus de Jussieu, l’Etat doit désormais statuer sur les projets des barres de Cassan».

Une quarantaine d’opérations pour l’Epaurif

Ce rapport est aussi l’occasion pour la Cour d’évaluer le fonctionnement de l’Epaurif, qui en 2010 a succédé à l’Etablissement public du campus de Jussieu pour piloter le chantier de rénovation. Sa mission est plus large puisqu’il accompagne, à leur demande, les universités franciliennes dans la mise en œuvre de leurs projets immobiliers. En 2014, l’établissement était ainsi chargé d’une quarantaine d’opérations hors Jussieu. Si les magistrats soulignent «la réelle expertise technique» acquise par l’Epaurif, ils considèrent aussi que «la fonction juridique paraît sous-dimensionnée au regard de ses besoins et de son positionnement» et préconisent «une amélioration de sa qualité comptable».

Commentaires

Un coût décuplé pour le désamiantage du campus de Jussieu

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Code commenté de la commande publique

Code commenté de la commande publique

Date de parution : 09/2019

Voir

Règlement de sécurité incendie ERP avec historique des versions

Règlement de sécurité incendie ERP avec historique des versions

Date de parution : 07/2019

Voir

Maisons individuelles passives

Maisons individuelles passives

Date de parution : 07/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur