En direct

Un club d’entreprises pour le bâtiment durable et intelligent

Laurent miguet |  le 08/11/2013  |  SantéCollectivités localesTechnique

Moselle -

La Moselle progressera vers le bâtiment durable et intelligent (BDI) le 14 novembre avec la création d’un club d’entreprises et la signature d’une charte d’engagements. Ces événements marqueront la journée « Moselle, bâtiment durable et intelligent », animée par « Le Moniteur » et inscrite dans la convention annuelle de coopération entre la chambre de métiers et le conseil général.

Fil conducteur de cette démarche conjointe baptisée BDI, l’incitation au regroupement de compétences s’est traduite dans quatre chantiers expérimentaux de logements collectifs et individuels, en neuf et en rénovation. Créé sous forme de SAS à Malancourt-la-Montagne par trois entreprises de chauffage, électricité et gros œuvre, le groupement 2M Réalisation a exécuté à Terville un marché de 3,3 millions d’euros HT portant sur 45 logements conçus par Casari Mercier, et livré en juin dernier à Nexity Georges V. « Grâce au soutien du conseil général, de la Capeb et de l’Ademe, dix-sept petites entreprises ont constitué un groupement solidaire pour ce chantier où 2M Réalisation a garanti les prix, les délais et la performance énergétique », se félicite Thomas Maguin, directeur général de la SAS et président de la Capeb de Moselle.

Appel à projets pour écomatériaux

Patrick Weiten, président du conseil général, profitera de la journée du 14 novembre pour annoncer de nouvelles perspectives : l’appel à manifestation d’intérêt sur les écomatériaux, ouvert aux entreprises jusqu’à la fin novembre, aboutira en mars à un appel à projets doté d’un financement départemental de 300 000 euros. Cette initiative contribuera à structurer la « vallée européenne des matériaux, de l’énergie et des procédés », thème fédérateur du pacte signé par l’Etat et la région Lorraine en septembre. L’engagement de la Moselle, sur le créneau du bâtiment, s’est traduit cet été par la création du poste de chargé de mission BDI, pourvu par Aurélia Grandjean, au service du développement économique (1).
Quant au volet bâtiment intelligent de la démarche BDI, le conseil général et Metz Métropole font partie des fondateurs pressentis d’un « institut de l’autonomie », qui croisera les compétences du bâtiment et de la médecine.
Doté de 6 millions d’euros dans le cadre du Pacte Lorraine, ce projet s’implantera sur la zone d’activités de Mercy, proche du nouvel hôpital public de Metz et spécialisé dans les technologies médicales. La SNI Sainte-Barbe porte un des premiers projets démonstrateurs sur ce créneau : des « papylofts » ont fait l’objet d’un dépôt de permis de construire à Rouhling, près de Sarreguemines.

PHOTO - 759213.BR.jpg
PHOTO - 759213.BR.jpg

Commentaires

Un club d’entreprises pour le bâtiment durable et intelligent

Votre e-mail ne sera pas publié

Librairie du Moniteur

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Presse - Vente au n°

Prix : 37.00 €

Voir

Amélioration et renforcement des sols - AMSOL - Tomes 1 et 2

Amélioration et renforcement des sols - AMSOL - Tomes 1 et 2

Prix : 0.00 €

Voir

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Livre

Prix : 24.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur