En direct

Un cloître scientifique ouvert sur le paysage
L'entrée dans le bâtiment est séquencée par des passerelles, puis par une galerie couverte et un patio arboré. - ©

Un cloître scientifique ouvert sur le paysage

MILENA CHESSA |  le 04/05/2018  |  ImmobilierEssonneHygièneBoisProduits et matériels

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Immobilier
Architecture
Essonne
Hygiène
Bois
Produits et matériels
Acier
Valider

Ensae/Polytechnique -

L'agence CAB Architectes a élaboré un quadrilatère d'acier et de verre qui entre en résonance avec la lisière du bois.

Changement de décor pour l'Ecole nationale de la statistique et de l'administration économique (Ensae) et le département d'économie de l'Ecole polytechnique. A la rentrée 2017, les deux établissements ont emménagé ensemble sur le campus Paris-Saclay, avenue Henry-Le-Chatelier à Palaiseau (Essonne). Leur nouveau bâtiment de 15 400 m² peut accueillir plus de 800 étudiants et 300 enseignants-chercheurs.

Pour l'agence d'architecture CAB, qui l'a conçu en 2012, ce fut aussi un changement de décor. « Nous avions l'habitude de construire sur les terrains en pente de la côte niçoise, or, là, nous étions sur le plateau de Saclay, raconte l'architecte Jean-Patrice Calori, associé à Bita Azimi et Marc Botineau. Comment allions-nous bâtir ? En béton ? Non, pas ici : le béton est un matériau tellurique qui naît de la roche, pas de l'argile. Il fallait plutôt se poser délicatement dans le site avec une structure métallique légère, tel un filigrane, qui entre en résonance avec la lisière du bois. »

Ambiance monacale. L'édifice, un quadrilatère de 80 mètres de côté et 16 m de haut, est décollé du sol de 80 cm. On y accède côté sud par deux passerelles qui surplombent un bassin d'orage. Selon Jean-Patrice Calori, « le bâtiment universitaire devait être ouvert, sans clôture, en contact direct avec le campus ». Le rez-de-chaussée a donc été imaginé comme un lieu public, rempli d'espaces vides appropriables : galerie couverte, patio arboré, hall d'entrée, etc. Dans les étages, quatre loggias et deux terrasses à ciel ouvert réservent aussi des zones de détente et de rencontre aux étudiants, enseignants et chercheurs.

Pour le reste, « l'ambiance est aussi monacale que dans un cloître », confie l'architecte. Cela favorise la concentration et la réflexion. L'intérieur des salles de classe est dépouillé : sol souple gris clair, cloisons en plaques de fibres-gypse blanches et plafond en acier gris sombre. Les équipements techniques apparents - appareils d'éclairage, panneaux chauffants et rafraîchissants - sont alignés au cordeau. A l'extérieur, les façades affichent une rigueur mathématique. « Nous avons mis en place une règle qui s'applique à l'ensemble du bâtiment, indique Jean-Patrice Calori. Celle-ci s'appuie sur un rectangle de 3,05 x 2,10 m, qu'on multiplie pour structurer la façade et qu'on divise en deux ou en quatre dans la largeur pour dimensionner les éléments de menuiseries extérieures (3,05 x 1,05 m) et de cloisons intérieures (3,05 x 0,525 m). C'est cette trame qui tisse toute l'architecture. » Où que le regard se pose, les poteaux et les poutres d'acier quadrillent l'espace. La faible épaisseur du bâti (15 m) offre des vues traversantes et une lumière naturelle abondante. Les quatre façades sont équipées de lames horizontales en verre sérigraphié qui occultent entre 50 et 70 % des rayons du soleil. Elles sont orientables à l'aide de vérins, afin de laisser passer l'air et ainsi éviter tout phénomène de surchauffe avec les vitrages sous-jacents. « Une charpente métallique peut donner un aspect industriel à un édifice, estime Jean-Patrice Calori. Nous avons souhaité lui apporter un peu de noblesse. »

Maîtrise d'ouvrage : Groupe des écoles nationales d'économie et de statistique. Maîtrise d'œuvre : CAB Architectes. BET : Martel et Michel (paysage), Batiserf (structure), Louis Choulet (fluides, SSI et qualité environnementale), Peutz (acoustique), LM Communiquer (signalétique), VPEAS (économie), CSD Faces (consultant sécurité).

Principales entreprises : GCC (gros œuvre), Vilquin (charpente métallique), Castel Alu (menuiseries extérieures, façades), Viry (brise-soleil), IDFP (cloisons, doublages, faux plafonds, peinture), Normen (menuiseries intérieures, mobilier), Mabillon (espaces verts). Surface de plancher : 15 400 m². Coût réel : 33,6 M€ HT.

PHOTO - 12781_780387_k3_k1_1844676.jpg
Plan du R+3. Le quadrilatère dispose de deux cours intérieures. - © CAB ARCHITECTES
PHOTO - 12781_780387_k4_k1_1844679.jpg
Une loggia à ciel ouvert, ménagée dans la charpente d'acier. - © PHOTOS : ALDO AMORETTI
PHOTO - 12781_780387_k5_k1_1844683.jpg
Le hall d'entrée s’ouvre tout du long sur le patio arboré adjacent. Il donne accès à deux amphithéâtres d'une capacité totale de 450 places. L'artiste Laurent Grasso a conçu les bancs en pierre. - © PHOTOS : ALDO AMORETTI
PHOTO - 12781_780387_k6_k1_1844685.jpg
Une double cloison acoustique peut séparer ou réunir les deux amphithéâtres disposés face à face. Les parois vitrées, équipées de stores, laissent transparaître ou non les circulations alentour. - © PHOTOS : ALDO AMORETTI
PHOTO - 12781_780387_k7_k1_1844687.jpg
L'ossature métallique est constituée de portiques de 15 mètres de portée. Le rez-de-chaussée, évidé, quadrille la perspective sur le bois alentour, tandis que le patio cadre le ciel. - © PHOTOS : ALDO AMORETTI
PHOTO - 12781_780387_k8_k1_1844688.jpg
La bibliothèque universitaire offre une ambiance sereine. Cet espace en double hauteur suit la trame régulière de la structure. Les installations techniques s'y insèrent avec précision. - © PHOTOS : ALDO AMORETTI
PHOTO - 12781_780387_k9_k1_1844689.jpg
Les salles de classe, en enfilade, sont bardées de lames orientables en verre sérigraphié qui servent de brise-soleil. - © PHOTOS : ALDO AMORETTI

Cet article fait partie du dossier

Saclay, trois cas d'école

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

L'assurance construction

L'assurance construction

Date de parution : 04/2019

Voir

La concession d'aménagement et ses alternatives

La concession d'aménagement et ses alternatives

Date de parution : 04/2019

Voir

Urbanisme de dalle

Urbanisme de dalle

Date de parution : 03/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur