En direct

Un chantier nocturne pour renouveler 103 km de voies ferrées en six mois

bertrand escolin |  le 13/07/2012  |  France entièreCollectivités localesTransports

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

France entière
Collectivités locales
Transports
Valider
Aquitaine -

«C’est le plus important chantier de nuit et le plus rapide jamais mené par la SNCF et RFF, 103 km de voies remises à neuf en six mois, avec une moyenne de 800 à 1 000 m chaque jour », explique Guillaume Pepy, le président de la SNCF. De janvier à juillet 2012, Colas Rail-TSO réalise pour RFF maître d’ouvrage, avec les équipes de la SNCF, le renouvellement de 103 km de voies entre Cenon et Montmoreau sur la ligne Paris-Bordeaux. Colas Rail-TSO utilise une « suite rapide », sorte d’atelier mobile long de plus de 1 km, suivi de plusieurs autres opérateurs.

« En tout, explique Bruno de Monvallier, directeur régional RFF Aquitaine Poitou-Charentes, ce sont plus de 20 chantiers en un. » La « suite rapide » réalise le déballastage, l’enlèvement des anciennes traverses et le placement de nouvelles en béton, le remplacement des rails, soudés en sections de plus de 400 m, puis leur fixation, et enfin le reballastage de la voie. Le tout dans un « train » automatisé où des agents opèrent sur les étapes pas totalement automatisées, suivis par les équipes de soudage. Après cette opération de « relevage », la voie ferrée est utilisable dès le lendemain, mais à vitesse réduite.

Contraintes de dilatation

« Suivront, dans les jours à venir, la phase de ‘‘ libération des contraintes ’’, qui consiste à retronçonner et calibrer précisément les rails, pour tenir compte des contraintes de dilatation », explique Pierre Boutier, directeur régional de la SncF. Un chantier hors normes portant sur 170 000 traverses, 150 000 tonnes de ballast et 165 km de rails, pour lequel les équipes de la SNCF et de Colas Rail (300 à 500 personnes sur le chantier) travaillent de 21 h à 6 h du matin chaque nuit. « Une transformation des habitudes de travail que ce chantier inaugure, parce qu’on ne peut travailler sur une ligne en exploitation que dans un créneau de nuit. On est passé de 7 000 heures de travail de nuit en 2011 à 60 000 heures en 2012 », précise Pierre Boutier.
Une opération de 140 millions d’euros financée par RFF. Principales entreprises : Colas Rail-TSO, France Signalisation, SNCF Entrepreneur.

PHOTO - 657530.BR.jpg
PHOTO - 657530.BR.jpg - © Anael Barriere

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Code commenté de la commande publique

Code commenté de la commande publique

Date de parution : 09/2019

Voir

Construire, rénover et aménager une maison

Construire, rénover et aménager une maison

Date de parution : 09/2019

Voir

Histoire de l’architecture agricole

Histoire de l’architecture agricole

Date de parution : 07/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur