En direct

Un chalet démontable, écolo et solidaire

bertrand escolin |  le 30/03/2018  |  Collectivités localesGironde

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Collectivités locales
Gironde
Valider
Gironde -

Paul Rolland, architecte bordelais de l'agence 2pma, a développé pour Emmaüs Gironde un nouveau modèle de chalet, totalement accessible et montable rapidement. Il l'a imaginé pour un projet mené à Haillan, dans la banlieue bordelaise. Originalité : son porche traversant qui ouvre un passage aux collégiens voisins. « Un chemin de chèvres a été formé au fil des ans par les élèves, explique Paul Rolland. C'était devenu une sorte de servitude d'usage, pas question de le supprimer. » Plutôt que détourner ce sentier, l'architecte a proposé de le faire traverser le porche du chalet, où donnent les deux logements. Un concept retenu par la commune, séduite par le concept.

Bâti 100 % bois. « La dalle en bois, qui supporte l'ossature, les cloisons et l'isolation en laine de bois, est vissée au sol », note Paul Rolland. Non par des pieux en béton, mais par de grosses vis métalliques de 15 cm de section, et donc également démontables sans abîmer le terrain. Elles sont reliées par des poutres en I, qui créent un espace de 30 cm entre le sol et le plancher. Ce vide sanitaire accueille un complexe de pare-vapeur et 30 cm d'isolant de laine de roche.

« Nous avons cherché à minimiser l'impact écologique du bâtiment. Tous les matériaux sont démontables, biosourcés (pin et OSB) ou réutilisables (pieux métalliques) », poursuit l'architecte. Le plancher est composé de panneaux OSB, recouverts ou non d'une dalle en béton de 7 cm pour l'inertie thermique. Il peut éventuellement intégrer un chauffage au sol.

Coût maîtrisé. Les cloisons, elles, sont constituées d'un bardage extérieur en pin des Landes fixé sur l'OSB, d'un pare-vapeur, d'un isolant en laine de bois et d'un lattage intérieur couvert d'OSB, avec deux finitions possibles. « Nous avons opté pour le lambris. Même si c'est un peu daté, son prix et son confort restent incomparables par rapport aux plaques de plâtre », précise Paul Rolland.

Les équipements sont également de qualité : la salle de bains est carrelée sur toute la hauteur, pour une meilleure durabilité. Le tout pour un coût maîtrisé : 1 400 euros/m2 tout compris, salle de bains incluse. Un record.

PHOTO - 12228_747773_k2_k1_1775743.jpg
PHOTO - 12228_747773_k2_k1_1775743.jpg - © ALEXANDRE DUPEYRON / 2PMA

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

L'assurance construction

L'assurance construction

Date de parution : 04/2019

Voir

La concession d'aménagement et ses alternatives

La concession d'aménagement et ses alternatives

Date de parution : 04/2019

Voir

Urbanisme de dalle

Urbanisme de dalle

Date de parution : 03/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur