En direct

Un BHNS se profile pour Liévin-Hénin

alix de vogüé |  le 26/04/2013  |  NordCollectivités localesInternational

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Nord
Collectivités locales
International
Valider
Bassin minier -

Quelques mois après Béthune-Bruay (Artois Comm), la communauté d’agglomération de Lens- Liévin a décidé d’abandonner le projet de tramway entre Liévin et Hénin-Beaumont et de le remplacer par une ligne de bus à haut niveau de service (BHNS).

Nouveau consensus

La communauté d’agglomération d’Hénin-Carvin délibérera le 30 mai, ouvrant la voie à la mise au point, par le syndicat mixte des transports (SMT) d’Artois-Gohelle, d’une nouvelle feuille de route pour l’ensemble du projet.
Décidé mi-2008, le projet de tramway avait été reporté à 2011, faute d’accord politique. Sous l’impulsion de la mission bassin minier, les acteurs se sont remis autour de la table l’an dernier et sont parvenus à un nouveau consensus.
Cette opération de BHNS représente un investissement de l’ordre de 250 millions d’euros. Elle se compose à la fois de l’axe de base Liévin-Noyelles-Godault et de dessertes vers l’hôpital de Lens, et surtout vers Harnes, Carvin, Libercourt et Delta 3.
Sur ce nouvel itinéraire, « nous travaillons dans l’esprit du Chronobus de Nantes », souligne Hélène Marbach, directrice du SMT Artois Gohelle. C’est-à-dire qu’il n’y aurait pas forcément de site propre sur tout le linéaire, mais seulement sur les points durs, en particulier entre Carvin et Libercourt. Le projet s’intègre ainsi dans une réflexion globale du SMT sur le réseau qui prévoit à la fois un maillage plus dense des lignes de bus et le développement d’autres solutions, type covoiturage.
La subvention de 57,6 millions d’euros obtenue lors du premier appel à projets TCSP de 2009 a été perdue, à la différence des 36,12 millions d’euros de la ligne Béthune-Bruay attribués lors du second appel à projets et qui pourront être conservés à la condition d’un démarrage des travaux avant la fin de l’année.
Le troisième appel à projets TCSP tombe donc à point nommé : il permettra au BHNS Liévin-Hénin de solliciter à nouveau des aides publiques. Sachant que les 60 millions d’euros de versement transport ont été accumulés.
Le SMT réfléchit au montage de l’opération afin de déterminer, dans les prochaines semaines, le périmètre de ses premiers appels d’offres concernant l’assistance à maîtrise d’ouvrage. Les consultations pour la maîtrise d’œuvre devraient être lancées à l’automne.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Éclairage des espaces extérieurs

Éclairage des espaces extérieurs

Date de parution : 05/2019

Voir

DICOBAT Visuel

DICOBAT Visuel

Date de parution : 05/2019

Voir

L'assurance construction

L'assurance construction

Date de parution : 04/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur