En direct

Un béton de comblement de tranchée sécurisé

ROLAND KUSCHNER |  le 05/05/2000  |  ChantiersBétonHauts-de-SeineTechniqueProduits et matériels

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Chantiers
Béton
Hauts-de-Seine
Technique
Produits et matériels
Valider

A Courbevoie (Hauts-de-Seine), le réseau de câbles optiques étend ses ramifications, incitant du coup les entreprises à s'y raccorder. C'est le cas d'un entrepôt de 35 000 m2 situé rue du Moulin-des-Bruyères où, pour réaliser son branchement avec le réseau sur rue, une tranchée de 70 m de longueur a été ouverte sur terrain privé. Les travaux se déroulent dans une zone de livraison, en contrebas de la rue à laquelle les véhicules de livraison accèdent par une rampe.

Enrobés d'un fourreau en PVC et béton, les câbles optiques sont installés en fond de tranchée dans laquelle s'entremêlent diverses canalisations. Comme matériau de remblayage de la tranchée, l'entreprise de VRD Terka a proposé à LD-Câbles, maître d'oeuvre, d'utiliser le béton de comblement Stabform d'Orsa Béton. Ce béton essorable (non indiqué pour les terrains rocheux, argileux et imperméables) est autocompactant, autonivelant, facilement réexcavable à la pioche ou à l'aide d'engins légers de terrassement.

Sa résistance en compression est modulable entre 0,5 et 1 MPa à 28 jours afin de répondre à des objectifs de portance particuliers (trafic inférieur ou égal au T3). Une heure après son épandage, la circulation piétonne peut être rouverte, et il faut six heures pour une remise en circulation automobile.

Très fluide mais non pompable, ce béton est directement vidangé dans la tranchée depuis la goulotte d'un camion malaxeur. Il favorise un bon enrobage des autres canalisations, y compris dans des tranchées étroites. En outre, il assure une bonne compatibilité avec l'enrobé bitumineux dont le comportement est meilleur sur béton ; les tassements et les retraits différés sont quasi inexistants.

« Les remblayages classiques présentent souvent une défaillance de comportement liée à une insuffisance de compactage, à laquelle s'ajoutent les vibrations souvent dommageables pour les autres canalisations et les connecteurs de télécommunication. Très facile d'emploi, le Stabform assure le remblayage de tranchées difficiles d'accès pour un compacteur ou celles de faible profondeur, le rendant ainsi particulièrement indiqué pour la pose de fibres optiques », explique Marc Ménagé, responsable marketing d'Orsa Béton.

PHOTO : COURBEVOIE, un béton autocompactant, mis en oeuvre sans vibration, garantit la pérennité des connexions de fibres optiques.

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil