En direct

Un béton autonettoyant, autoplaçant pour une façade

CAROLINE VUILLEROT |  le 19/01/2001  |  ChantiersBétonIndustrieArchitectureSavoie

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Chantiers
Béton
Industrie
Architecture
Savoie
Europe
Technique
Produits et matériels
Professionnels
Valider

L'architecte Yann Keromnès (cabinet Galfetti-Keromnès-Cusson) a choisi un béton gris, qui restera brut, pour la façade de la cité de la musique et des beaux-arts de Chambéry. L'enveloppe est formée d'alvéoles de béton (un poteau de 50 x 70 cm tous les 1,50 m) et d'un remplissage de verre. Située en centre-ville et en bordure d'un parc, le concepteur a décidé d'utiliser un béton autonettoyant fabriqué à partir d'un ciment autonettoyant, pour protéger l'aspect du béton des agressions (pollution urbaine, mousses et lichens). Ce ciment, le TX Millenium, produit mis au point par Ciments Calcia, a été utilisé pour réaliser le béton (blanc) de l'église du Jubilé à Rome.

Il s'agit d'un ciment auquel on associe du dioxyde de titane, qui possède une action de photocatalyse : sous l'effet de la lumière et de l'air, le béton obtenu provoque l'oxydation des substances polluantes d'origine organique qui se déposent à sa surface.

Un suivi du béton pendant cinq ans

400 t de ce béton ont été nécessaires pour la façade de ce chantier. 640 poteaux (de 2 t) et 160 linteaux (de 6 t) ont été préfabriqués par ID BAT Production, avec un mélange fourni par Ciments Calcia. Les caractéristiques de ce béton n'amènent aucune contrainte particulière par rapport à un béton ordinaire. « En revanche, nous avons travaillé sur sa formulation et sa mise en oeuvre pour obtenir un autoplaçant, explique Patrick Laureaux, ingénieur technico-commercial de Calcia, qui a suivi ce chantier. Nous voulions un parement sans bullage, difficile à obtenir sans vibration, mais la densité du ferraillage rendait l'emploi d'aiguilles vibrantes délicat. »

L'équipe de Ciments Calcia suivra l'évolution de son béton sur la cité de la musique et des beaux-arts de Chambéry pendant cinq ans. On estime d'ores et déjà que le résultat sera différent en fonction de l'exposition de la façade.

Maîtrise d'ouvrage : Mairie de Chambéry. architectes (conception) : KEROMNES, GALFETTI, CUSSON. Architecte (opération) : DUPUIS (BARBEYER ET DUPUIS). BET : BATISERF Ingénierie. Entreprise : GTM. Coût total du chantier : 11,43 millions d'euros (75 millions de francs).

PHOTO : CHAMBERY. La façade est constituée d'une maille de poteaux et de poutres en béton TX Millenium. Sous l'effet de la lumière et de l'air, les substances polluantes d'origine organique sont décomposées.

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil