En direct

Un bâtiment manifeste en porte-à-faux

Jean-Philippe Defawe |  le 02/05/2014  |  Loire-Atlantique

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Loire-Atlantique
Valider
Nantes (Loire-Atlantique) -

C’est un double défi, technique et architectural, qu’ont relevé les architectes de l’agence GO-A sélectionnée parmi plus de cent candidatures, pour réaliser l’extension et la restructuration en site occupé de l’Ecole supérieure du bois (ESB), à Nantes. « Le parti pris a été de donner une visibilité au bâtiment tout en démontrant les performances structurelles du bois », explique Johanne Guichard Floc’h, architecte associée de GO-A. « Dans les salles et couloirs, nous sommes toujours très proches de la matière ; et la structure apparente contribue à raconter l’histoire du bâtiment », ajoute-t-elle. Le squelette du nouveau bâtiment est composé d’un système poteaux-poutres en bois lamellé-collé capable de soutenir deux niveaux de plancher mixte bois-béton. Pour former la structure, huit poutres-treillis bois de 22 m sur 2,80 m ont été mises bout à bout et empilées sur deux niveaux. L’ensemble est posé en porte-à-faux de 9 m sur des poteaux Douglas en bipode ou tripode (avec des descentes de charges de l’ordre de 150 t). Une grande attention a été portée aux assemblages, à l’image des membrures de certaines pièces taillées manuellement, ainsi qu’au dimensionnement des éléments de structure, particulièrement fins. Le bâtiment est d’ailleurs sous haute surveillance : Francesca Lanata, enseignante-chercheur à l’ESB, a installé une centaine de capteurs pour contrôler son bon vieillissement d’un point de vue mécanique, dynamique et thermique. « C’est un projet à long terme qui nous offre un retour d’expérience unique et nous permettra de confronter les hypothèses de calcul », explique-t-elle.

PHOTO - 781925.BR.jpg
PHOTO - 781925.BR.jpg - © BRICE DESREZ
PHOTO - 781927.BR.jpg
PHOTO - 781927.BR.jpg - © GO-ARCHITECTES
PHOTO - 781926.BR.jpg
PHOTO - 781926.BR.jpg - © BRICE DESREZ
Fiche technique

Maîtrise d’ouvrage : région Pays de la Loire. Maîtrise d’œuvre : GO-A (architecte mandataire). BET : Arborescence (structures bois), Arest (structures), Area Canopée (HQE), Area Etudes Nantes (fluides), GO-A (économiste), Itac (acoustique). Entreprise bois : Caillaud LC (groupe Arbonis). Surface : 1 500 m 2 Shon. Montant des travaux : 3,9 millions d’euros.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

L'assurance construction

L'assurance construction

Date de parution : 04/2019

Voir

La concession d'aménagement et ses alternatives

La concession d'aménagement et ses alternatives

Date de parution : 04/2019

Voir

Urbanisme de dalle

Urbanisme de dalle

Date de parution : 03/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur