En direct

Un bâtiment-colline se love dans le Grand Paris
La conception de la gare Saint-Denis Pleyel s’inscrit dans un plan de requalification urbaine d’un secteur disloqué par les faisceaux ferroviaires existants. - © PERSPECTIVE ET AXOMETRIE : KENGO KUMA AND ASSOCIATES

Un bâtiment-colline se love dans le Grand Paris

le 14/09/2018  |  Grand ParisAménagementUrbanismeSeine-Saint-DenisGrand Paris Express

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Grand Paris
Réalisations
Aménagement
Urbanisme
Seine-Saint-Denis
Grand Paris Express
Valider

Saint-Denis (Seine-Saint-Denis) -

La conception de la gare Saint-Denis Pleyel repose sur l'idée de « gare sensuelle », concept élaboré par Jacques Ferrier, architecte coordonnateur des 68 gares de la ligne du Grand Paris Express (une mission arrêtée en 2015), pour qui ces lieux de transit font vivre aux voyageurs quantité d'expériences sensibles qu'il s'agit de retrouver dans les projets. Son confrère Kengo Kuma en fait donc ici la synthèse par un bâtiment-paysage qui forme, selon sa métaphore, une « colline ». Les usagers y grimperont par un jeu de rampes périphériques distribuant par l'extérieur les niveaux de superstructure. Ceux-ci entourent un atrium qui fait descendre la lumière naturelle jusqu'au dernier niveau de sous-sol, dans le vaste hall d'échanges où 250 000 voyageurs transiteront chaque jour pour rejoindre les quatre lignes qui se croisent ici.

Réunifier un secteur morcelé. Par sa rampe la plus haute, le bâtiment se raccordera au pont de franchissement du faisceau ferroviaire (architecte : Marc Mimram) et fera la liaison avec la station de RER. « En recousant ce quartier éclaté par les tours et les voies ferrées, la gare sera un lieu de rencontres pour tout le monde », explique Kengo Kuma. Le bâtiment, dont le chantier vient de démarrer, constitue le premier coup de pioche en vue de la requalification du secteur Pleyel, que les urbanistes de l'AUC ont pour mission de désenclaver. Egalement conçue pour accueillir des manifestations culturelles, la gare trouvera sa place dans la Plaine Saint-Denis, identifiée comme territoire de la culture et de la création au sein du Grand Paris.

Maîtrise d'ouvrage : Société du Grand Paris. Maîtrise d'œuvre : Kengo Kuma & Associés (architecte mandataire). BET : Egis (génie civil), LTA (économie), AC&T Paysage, 8'18'' (lumière), Peutz & Associés (acoustique), AIA Studio Environnement (HQE), RFR (façades), Vulcanéo (SSI).

Entreprises : groupement Eiffage Génie civil (mandataire), Eiffage Rail, Razel-Bec, TSO et TSO Caténaires. Surface : 30 000 m2 . Livraison prévisionnelle : 2023. Budget : 206 M€ HT.

PHOTO - 14925_897499_k3_k1_2103719.jpg
Axonométrie éclatée. - ©
PHOTO - 14925_897499_k4_k1_2103720.jpg
Légende de l'axonométrie. - ©

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Date de parution : 10/2018

Voir

AMC n°261 - Spécial Intérieurs 2017

AMC n°261 - Spécial Intérieurs 2017

Date de parution : 07/2017

Voir

Nouvelles architectures en métal

Nouvelles architectures en métal

Date de parution : 11/2016

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur