En direct

Jurisprudence

Un arrêté de consignation peut être pris plus de six ans après la mise en demeure de mettre le site en conformité

Par Marie-Laetitia de La Ville-Baugé, avocate à la Cour |  le 18/05/2018  |  SantéUrbanismeRéglementationDroit de l'environnementTechnique

ICPE -

En 2008, le préfet de Guyane avait mis en demeure un exploitant d'ICPE de se conformer aux obligations prévues par l'arrêté autorisant son installation. En 2014, constatant que sa demande n'avait pas été suivie d'effet, il a édicté un arrêté de consignation d'un montant représentant le coût des travaux de mise en conformité et la garantie financière requise par l'arrêté [...]

Cet article est réservé aux abonnés, abonnez-vous ou connectez-vous pour lire l’intégralité de l’article.

Déjà abonné

Saisissez vos identifiants

Mot de passe oublié ?
Se connecter

Pas encore abonné

En vous abonnant au Moniteur, vous bénéficiez de :

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Isolation thermique durable des bâtiments existants

Isolation thermique durable des bâtiments existants

Date de parution : 12/2018

Voir

Code des juridictions financières

Code des juridictions financières

Date de parution : 12/2018

Voir

De l'immeuble de bureau aux lieux du travail

De l'immeuble de bureau aux lieux du travail

Date de parution : 12/2018

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur