En direct

Un architecte américain parmi les lauréats du Praemium Imperiale 2014
Le président de la Japan Art Association, Hisashi Hieda, remet à Marie-Cécile Zinsou le prix d’encouragement pour les jeunes artistes, le 16 juillet 2014 à Paris, en présence du prince et de la princesse Hitachi. - © © Milena Chessa / Le Moniteur.fr

Un architecte américain parmi les lauréats du Praemium Imperiale 2014

MILENA CHESSA |  le 16/07/2014  |  ArchitectureERPPeintureInternationalEurope

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Culture
Architecture
ERP
Peinture
International
Europe
Profession
Bâtiment
Professionnels
Second œuvre
Revêtements muraux
Valider

La Japan Art Association a annoncé le 16 juillet à Paris, au musée du quai Branly, les noms des lauréats du Praemium Imperiale 2014 dans les catégories peinture, sculpture, musique, théâtre-cinéma et architecture dans laquelle est distingué cette année Steven Holl.

Pour ses réalisations, son rayonnement international et son œuvre qui a enrichie l’humanité, l’architecte américain Steven Holl recevra le 15 octobre prochain à Tokyo le Praemium Imperiale 2014, dans la catégorie architecture. Ce prix est décerné par la Japan Art Association depuis 1988. Quatre autres personnalités sont également récompensées : le Français Martial Raysse pour la catégorie peinture, l’Italien Giuseppe Penone pour la sculpture, l’Estonien Arvo Pärt pour la musique et l’Africain du sud Athol Fugard pour le théâtre-cinéma. Chaque lauréat perçoit la somme de 15 millions de yens (environ 108000 euros), accompagnée d’un diplôme et d’une médaille.

L’artiste Martial Raysse, lauréat du Praemium Imperiale 2014 dans la catégorie peinture, à la tribune le 16 juillet 2014 à Paris.
L’artiste Martial Raysse, lauréat du Praemium Imperiale 2014 dans la catégorie peinture, à la tribune le 16 juillet 2014 à Paris. - © © Milena Chessa / Le Moniteur.fr

Un prix d’encouragement pour les jeunes artistes, créé en 1997, a été attribué à la Fondation Zinsou, au Bénin, sur proposition d’un comité de sélection français, présidé par l’ancien Premier ministre Jean-Pierre Raffarin (*). Elle bénéficie d’une somme de 5 millions de yens (environ 36000 euros) pour développer ses activités, accessibles à tous gratuitement : promotion de l’art et des artistes contemporains africains, ateliers de création pour les enfants, mini-bibliothèques, festival de danse contemporaine. La Fondation Zinsou fêtera ses dix ans en 2015.

Parcours de Steven Holl

Né le 9 décembre 1947 à Bremerton, dans l’Etat de Washington, l’Américain Steven Holl étudie d’abord l’architecture à l’Université de Washington, dont il est diplômé en 1970, puis à Rome, où naît, de ses visites quotidiennes au Panthéon, son intérêt majeur pour les effets de la lumière sur les bâtiments. Il poursuit ensuite ses études à l’Architectural Association à Londres où il découvre la profondeur de l’œuvre de Kasimir Malevitch (1879-1935), et ses recherches pour faire se rencontrer architecture et peinture. Dès lors, il utilise l’aquarelle comme outil de création, démarrant chaque journée de travail par deux heures de peinture dans ce qu’il appelle une « fusion des arts ». De retour aux Etats-Unis en 1976, il établit son cabinet à New York, auquel s’ajoutera un bureau à Pékin en 2006.

C’est à l’invitation de l’architecte japonais Arata Isozaki que Steven Holl reçoit sa première commande internationale : le projet d’habitation Void Space/Hinged Space Housing, à Fukuoka, achevé en 1991. Pour cette réalisation, il s’inspire notamment de l’habitat traditionnel japonais et de ses cloisons amovibles - son intérêt pour le Japon remontant à l’enfance lorsque son père, militaire en poste dans ce pays, lui en rapportait des cadeaux.

Parmi ses principales réalisations, la chapelle Saint-Ignace à Seattle (1997), le musée Kiasma d’art contemporain à Helsinki (1998), la rénovation et l’extension du musée d’art Nelson-Atkins à Kansas City (2007), le projet urbain Linked Hybrid à Pékin (2009) ou proche de nous, la Cité de l’océan et du surf à Biarritz (2011).

Pour en savoir plus :

www.praemiumimperiale.org

www.stevenholl.com

(*) Ses conseillers : Marie-Laure Bernadac, Olivier Cazenave, Guillaume Cerutti, Jean-François Chougnet, Henry-Claude Cousseau, Xavier Darcos, Serge Degallaix, Jean Gautier, Marie-Claire Janailhac-Fritsch, Philip Jodidio, Stéphane Martin.

Commentaires

Un architecte américain parmi les lauréats du Praemium Imperiale 2014

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Éclairage des espaces extérieurs

Éclairage des espaces extérieurs

Date de parution : 05/2019

Voir

L'assurance construction

L'assurance construction

Date de parution : 04/2019

Voir

La concession d'aménagement et ses alternatives

La concession d'aménagement et ses alternatives

Date de parution : 04/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur