Culture

Un appel de l’Union internationale des architectes (UIA) en faveur de Tombouctou

L’UIA demande le respect du patrimoine culturel, face à la destruction de sites sacrés à Tombouctou (Mali).

« Au nom de la communauté mondiale des architectes, l’UIA tient à exprimer sa consternation, son indignation et son incompréhension, face à la destruction d’édifices sacrés sur le site de Tombouctou au Mali, inscrit en 1988 sur la Liste du patrimoine mondial de l’Unesco, et sur la Liste du patrimoine mondial en péril, le 28 juin 2012, lors de la réunion du Comité du patrimoine mondial à Saint-Petersbourg.
L’Union internationale des architectes tient à assurer de son soutien l’Unesco, le Comité du patrimoine mondial et l’Icomos dans leurs actions en faveur de la sauvegarde du site séculaire de Tombouctou. L’UIA s’associe à l’appel formulé par Irina Bokova, directrice générale de l’Unesco, exhortant «toutes les parties impliquées dans le conflit à mettre un terme à ces actes terribles et irréversibles, à exercer leurs responsabilités et à protéger cet inestimable patrimoine culturel pour les générations futures ».

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X