Transport et infrastructures

Un an d’avance pour le titanesque chantier du barrage des Trois Gorges en Chine

Les travaux de génie civil de cette sorte de Grande Muraille sur le fleuve Yangtze, s’achève samedi, 13 ans après le premier coup de pioche de cet ouvrage pharaonique.

Le barrage ne sera opérationnel qu’en 2008, une fois toutes les centrales installées.
Ce projet hors normes pourra alors prétendre domestiquer ce fleuve nourricier, le plus long du pays (6.360 km), dont les crues ont fait des centaines de milliers de victimes.
Mais le barrage des Trois Gorges a aussi été conçu pour produire près de 85 milliards de KWH par an d’électricité, acheminable dans un rayon de mille kilomètres, dans un pays à forte croissance économique où les pénuries d’énergie sont chroniques.

Les pourfendeurs du projet soulignent qu’il a déjà obligé plus d’un million de personnes à migrer de force, a détruit une partie d’un patrimoine archéologiques (Les Trois Gorges) et pourrait déboucher sur une catastrophe écologique.
Pour Cao Guangjing, vice-président de la China Yangtze Three Gorges Project Development, firme qui supervise un ensemble estimé officiellement à plus de 20 milliards de dollars, le barrage est un succès annoncé.
« Les avantages dépassent de loin les inconvénients », assure-t-il à l’AFP, balayant d’un revers les critiques sur les risques liés à un séisme une fois le barrage en activité.
« Jamais un réservoir n’a provoqué un tremblement de terre et si un séisme survenait, le barrage est conçu pour résister à une magnitude de 7 sur l’échelle de Richter », affirme M. Cao.

Les défenseurs de l’ouvrage, dont la construction avait déjà été envisagée il y a presque cent ans par Sun Yat-sen, le père de la République, insistent sur les vies qui seront sauvées et les villes et villages qui seront préservés.
« Nous avons de graves inondations tous les dix ans. Avec le barrage, nous estimons que ces catastrophes ne se produiront plus qu’une fois par siècle », prédit Wang Xiaomao, vice-ingénieur en chef de la Commission des Eaux du Yangzte.

Sur la rive gauche, 14 groupes de 700 mégawatts (MW) tournent déjà. C’est à côté de cette centrale qu’a été aménagé un ascenseur à bateaux, pour hisser les navires de 3.000 tonnes. Les plus gros emprunteront l’écluse à cinq niveaux d’un bras voisin.
Rive droite, 12 autres groupes de 700 MW sont en cours de fabrication et d’installation. Au coeur du barrage, les hommes s’affairent autour des excavations qui accueilleront les turbines de 25 mètres de diamètre.

Quelque 8.000 personnes, dispersées dans ces volumes gigantesques, travaillaient encore ces dernières semaines sur un ouvrage qui, au plus fort des travaux, en employait 30.000.
Pour le moment à peu près équivalent à Itaïpu, la plus grande centrale hydroélectrique du monde en opération, située à la frontière du Brésil et du Paraguay, Trois Gorges à terme lui damera le pion.

Focus

Focus

Le barrage des Trois Gorges en chiffres


– Propriétaire et maître d’oeuvre: China Yangtze Three Gorges Project Company société fondé par l’Etat pour le projet, cotée en Bourse en 2003
– Longueur : 2.309,5 mètres
– 27 millions de mètres cubes de béton
– Dénivelé : quelque 120 mètres entre le réservoir en amont et le niveau de la rivière en aval, elle-même à 64 mètres au-dessus du niveau de la mer
– hauteur de la chute: 80,6 mètres, maximum 113 m
– réservoir : 660 kilomètres, jusqu’à Chongqing, dans la province du Sichuan
– capacité de cette retenue d’eau : 39,3 milliards de m3, sur 1.084 km2
– capacité de navigation: flotte de 10.000 tonnes
– 26 groupes turbo-alternateurs : dont 14 rive gauche (1ers mis en service: 2003, derniers: 2005) et 12 rive droite (en construction)
– puissance nominale par turbine : 710 mégawatts
– poids d’une turbine 3.300 tonnes
– poids par alternateur: 3.400 tonnes
– production annuelle d’électricité : 84,7 milliards de kilowatts/heure.
– électricité produite depuis le démarrage des premiers groupes : 161 milliards kw/h
– 6 autres groupes turbo-alternateurs de 700 MW en projet (appel d’offres attendu)
– équivalent charbon économisé: entre 400 et 500 millions de tonnes, selon la China Yangtze Three Gorges Project Company
– investissements : 27 milliards de dollars (180 milliards de yuans) selon des estimations officielles de 2003, 40 à 50 milliards selon des estimations occidentales.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X