Ukraine : le Groupe Habitat en Région mobilise ses logements sociaux
Des logements sociaux de Logirem, filiale d'Habitat en Région qui opère à Marseille. - © Stéphanie Tétu pour Habitat en Région

Ukraine : le Groupe Habitat en Région mobilise ses logements sociaux

Cyril Peter |  le 14/03/2022  |  LogementHabitat en régionHLMFrance Guerre en Ukraine

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Immobilier
Logement
Habitat en région
HLM
France
Guerre en Ukraine
Solidarité
Valider

Les sociétés HLM du Groupe Habitat en Région, filiale des Caisses d’Epargne, prévoient de débourser 1,8 M€ pour l'accueil des réfugiés ukrainiens.

Des moyens financiers pour l’accueil des réfugiés ukrainiens. Les 20 sociétés HLM du Groupe Habitat en Région (237 000 logements pour 483 000 personnes logées), filiale des Caisses d’Epargne, annoncent, le 14 mars, un « abondement exceptionnel de 1,8 M€ du fonds de solidarité Habitat en Région ». Objectif : « répondre au besoin urgent d’accueillir les réfugiés d’Ukraine qui devraient arriver en France de manière massive ».

Premier axe de la mobilisation : trouver des « solutions d’hébergement à proximité des administrations et des transports en communs ». Cette opération est menée de concert avec « les associations disposant de l’agrément intermédiation locative (IML), en lien avec les Associations Régionales HLM ».

Concrètement, le Groupe Habitat en Région promet de dédier des logements de son parc HLM, sans préciser le nombre, en fonction des besoins. Indépendamment de la situation en Ukraine, plus de 600 logements de son parc sont actuellement mis à disposition des associations, à travers les dispositifs d’intermédiation locative et de baux glissants, pour venir en aide aux réfugiés de toutes nationalités.

Sur le même sujet Guerre en Ukraine : appels à l'aide des entreprises du bâtiment au gouvernement

Achat de matelas et meubles

Deuxième axe : la mise à disposition de locaux pour les organisations humanitaires, pour dispenser des cours de français notamment.

Troisième axe : le financement « du mobilier ou du matériel de première nécessité à destination des associations » qui accueillent ces réfugiés. « Il s’agit d’accompagner dans les meilleures conditions l’installation des familles dans leur logement (matelas, couvertures, meubles…) », explique le Groupe Habitat en Région.

Ces initiatives sont complémentaires de dispositifs prévus par l’Etat et répondent à l’appel de l’Union sociale pour l’habitat (USH) qui souhaite mobiliser le mouvement HLM.

Le Haut Commissariat aux réfugiés (HCR) recense près de 2,7 millions de réfugiés venant d’Ukraine. Plus de 10 000 personnes en provenance d’Ukraine, à 97,5 % de nationalité ukrainienne, ont été contrôlées en France par la police aux frontières depuis le 25 février, au lendemain du déclenchement du conflit.

Ces déplacés, en majorité des enfants et des femmes, n’ont pas tous l’intention de rester en France. Ils peuvent transiter par notre pays pour se rendre en Espagne, au Portugal, au Royaume-Uni…

Sur le même sujet Les promoteurs anticipent l’installation de « centaines de milliers de réfugiés ukrainiens »

Commentaires

Ukraine : le Groupe Habitat en Région mobilise ses logements sociaux

Votre e-mail ne sera pas publié

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil