Profession

UFC-Que Choisir et la rénovation thermique : l’Unsfa « conforté dans son combat »

Mots clés : Architecte - Efficacité énergétique - Politique énergétique

Au lendemain de la réaction de la présidente du Conseil national de l’Ordre des architectes, Catherine Jacquot, ce sont les syndicats de la professions qui réagissent à leur tour à l’enquête de l’UFC-Que Choisir sur la rénovation énergétique. L’Unsfa annonce vouloir se rapprocher de l’association de consommateurs pour « pour conjuguer leurs efforts au cours des travaux parlementaires du projet de loi sur la transition énergétique. »

Autant le dire tout de suite, l’étude de l’UFC-Que Choisir sur la performance des professionnels de la rénovation énergétique a comblé d’aise les syndicats d’architectes. « Le seul professionnel compétent, capable d’une approche globale et responsable pour son client, est l’architecte » s’exclame l’Unsfa dans un communiqué publié jeudi 5 juin. La piètre qualité de la prestation de service révélée par l’association de consommateurs «  »conforte le bien fondé du combat mené par l’Unsfa depuis l’origine du RGE », ajoute l’Union des syndicats d’architectes.

Mais, pointe l’Unsfa, en proposant de développer une filière d’experts indépendants, capables de coordonner les travaux de performance énergétique, « une sorte d’Architecte-Energéticien, un chef d’orchestre, qui suivrait l’ensemble des travaux et pourrait se rendre garant et être responsable des allégations faites concernant les économies d’énergies », l’UFC-Que Choisir, « réinvente l’ARCHITECTE ». Les architectes sont « les acteurs naturels et compétents pour mener à bien ce grand projet de rénovation énergétique des logements » ajoute l’organisation syndicale. « (…) Prêts à relever ce vaste défi dans l’intérêt de leurs clients », ils sont « avec leur vision globale,(…) seuls capables de maîtriser tous les critères de la qualité des logements et notamment, les systèmes de production de chaleur, la ventilation et l’enveloppe du bâti, sans négliger la qualité des espaces intérieurs et la valeur patrimoniale du bâtiment ».

« Cette grande ambition de rénovation énergétique doit se faire en mobilisant les compétences de chacun des acteurs : de l’architecte aux artisans et entreprises qualifiées » conclut le communiqué.

Enfin, l’Unsfa annonce qu’elle doit rencontrer prochainement le président de l’UFC Que Choisir « pour conjuguer leurs ef-forts au cours des travaux parlementaires du projet de loi sur la transition énergétique ».  

 

A ne pas manquer :

 

Notre article sur l’enquête d’UFC-Que Choisir

La réaction de la FFB

La réaction de l’Ordre national des architectes

La réaction de l’Untec

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X