En direct

Tunneliers : vers une reprise sous condition de NFM Technologies par Mülhaüser
En grandes difficultés financières, NFM Technologies avait été lancé dans une course à la croissance par NHI, son actionnaire chinois depuis 2007. - © NFM Technologies

Tunneliers : vers une reprise sous condition de NFM Technologies par Mülhaüser

M.H. |  le 21/11/2018  |  Travaux publicsTravaux souterrainsTunnelierNFM Technologies

L’industriel allemand devrait reprendre le fabricant de tunnelier français, mais  le tribunal de commerce de Lyon attend des garanties financières supplémentaires. Seuls 80 emplois seront maintenus.

Les salariés de NFM technologies, dernier fabricant français de tunneliers seront définitivement fixés sur leur sort le 28 novembre. Le tribunal de commerce de Lyon a mis en délibéré, ce mercredi 21 novembre 2018 en fin de journée, l’offre de l’unique repreneur potentiel, l’Allemand Mülhaüser, spécialisé dans la fourniture d'équipements pour tunneliers. Et ce, au terme d’une séance qui aura duré environ trois heures, marquée par une suspension d’audience.

Alors que la juridiction commerciale s'était donné deux semaines supplémentaires début novembre pour trancher sur le sort du tunnelier, en vue d’améliorer le volet social, les lignes n’ont pas bougé. Seuls 80 des 150 emplois sont maintenus : 40 sur le site du Creusot et 40 à Villeurbanne (Rhône), où se situent le bureau d’études et le siège social.

Sur le même sujet NFM Technologies : l’avenir du fabricant de tunneliers suspendu aux négociations avec Mülhäuser

L’unique amélioration pour les salariés relève de la prise en compte par Mülhaüser de l’ensemble des “compteurs” d’heures. La proposition initiale de l’industriel Allemand prévoyait un décompte à partir de l’ouverture de la procédure de redressement judiciaire, fin août. Finalement, l’intégralité des congés, RTT et heures supplémentaires dûs aux salariés seront réglés. L’effort représenterait une enveloppe globale d’environ un million d’euros.

1,5 million d’euros pour les actifs

"L'offre n'est pas très satisfaisante financièrement mais il faut s'en contenter puisque le groupe Mülhaüser était le seul repreneur", explique au Moniteur Luc Devaux, le PDG.

Ainsi, l’industriel reprend une partie des actifs de l’entreprise française pour un total de 1,5 million d’euros. Cela intègre notamment l’usine du Creusot (outil industriel et terrain). Cette somme est payable en trois fois, à partir de 2019 jusqu’à 2022. Ce montage doit être assorti d’une garantie bancaire à fournir par l’entreprise allemande d’ici l’audience de jugement.

Chômage partiel

“D’autres conditions suspensives ont été levées”, explique Luc Devaux. L’une d’entre elles concernerait notamment l’octroi de financement de prêts par BPI France, des lignes de crédits permettant de financer la stratégie export mais, surtout, la poursuite du chômage partiel, à l’oeuvre depuis le mois de mai dernier. Le stock-machine, estimé à environ 28 millions d’euros, n’est pas repris, et sera versé à la structure de liquidation. En cas de jugement favorable, l’accord “entrera en vigueur dès le lendemain”, assure Luc Devaux.

Sur le même sujet Tunnelier : NFM Technologies joue une partie de son avenir le 2 octobre

Les salariés ne sont pas rassurés par cette potentielle issue. “Nous sommes très inquiets des capacités commerciales et financières de Mülhaüser pour assurer la pérennité de l’activité”, explique un représentant syndical. “Sans commande et avec des départs en masse, comment allons-nous préserver le savoir-faire ?”, s’interroge-t-il, regrettant également le retrait d’Altifort, l’un des deux repreneurs potentiels dont le projet industriel était jugé plus sérieux par les salariés et mieux-disant sur le plan social.

Commentaires

Tunneliers : vers une reprise sous condition de NFM Technologies par Mülhaüser

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Isolation thermique durable des bâtiments existants

Isolation thermique durable des bâtiments existants

Date de parution : 12/2018

Voir

Code des juridictions financières

Code des juridictions financières

Date de parution : 12/2018

Voir

De l'immeuble de bureau aux lieux du travail

De l'immeuble de bureau aux lieux du travail

Date de parution : 12/2018

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur