En direct

Tunis : le port sera transformé pour la plaisance

DEVIGE-STEWART Thierry |  le 04/12/2001  |  InternationalRéalisationsTourismeArchitecture

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

International
Aménagement
Réalisations
Tourisme
Architecture
Valider

Près de 80 millions de dinars (400 millions de francs) de travaux
d'aménagement seront nécessaires pour faire du vieux port de Tunis, qui doit définitivement fermer le 31 décembre, un port de plaisance aux normes modernes et le premier du pays.
Le dragage des cuvettes des bassins des différents quais devrait ainsi revenir à au moins 28 millions de dinars (105 millions de francs), tandis que la reconstruction de certains quais érodés et leur viabilisation devrait coûter 47 millions de dinars (235 millions de francs). Une fois ces quais d'une longueur totale de 2 500 mètres rénovés, la construction de quartiers résidentiels sur 40 des 170 hectares de l'ancien port, d'hôtels de luxe sur 4 hectares, d'équipements publics (sur 23 hectares) et des espaces verts (sur 6 hectares) pourront alors commencer. (La Lettre Afrique Expansion)

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Permis de construire et autorisations d'urbanisme

Permis de construire et autorisations d'urbanisme

Date de parution : 06/2019

Voir

Droit de l’Aménagement, de l’Urbanisme, de l’Habitat – 2019

Droit de l’Aménagement, de l’Urbanisme, de l’Habitat – 2019

Date de parution : 06/2019

Voir

Mener une opération d'aménagement

Mener une opération d'aménagement

Date de parution : 06/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur