En direct

Trot, c'est trot
Fabien Renou, rédacteur en chef - © BRUNO LEVY/LE MONITEUR
Edito

Trot, c'est trot

Par Fabien Renou |  le 02/11/2018  |  TransportsAménagementElisabeth Borne

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Transports
Aménagement
Urbanisme
Elisabeth Borne
Valider

Branle-bas de combat contre la trottinette ! Une colère sourde monte des rues des grandes villes. La crise est telle qu'une ministre doit s'attaquer au problème. A l'origine de l'affaire : le succès fulgurant des start-up de vélos libre-service. En quelques mois, des nuées de bicyclettes « flottantes » jaunes, orange ou vertes ont envahi les rues, en particulier à Paris. Et dans leurs roues ont surgi des flottes de trottinettes électriques. Cette irruption tient autant de l'évolution profonde des comportements urbains que de la défaillance ponctuelle de Velib. La bonne idée est avant tout celle qui survient au bon moment.

L'avènement de ces modes de transports doux, propres et partagés devrait logiquement être célébré par tous. Pourquoi alors grogner contre ces drôles de machines fluos ? Il y a d'abord la question de la circulation : sur les trottoirs, les accidents se multiplient avec les piétons. Puis vient celle du stationnement. Car l'argument massue de ces moyens de transports, c'est qu'ils peuvent être déposés n'importe où.


Des voies pour trottinettes électriques et gyropodes verront-elles le jour ?

Même au milieu du trottoir, devant un passage piétons ou une porte d'immeuble. Certes, tant de couleurs égayent le bitume, mais ces dépôts sauvageons transforment la moindre balade à pieds en slalom géant. Follement urbain, si peu urbain.

Il fallait donc une réaction à la hauteur. La circulation de ces engins trop rapides pour les trottoirs et les pistes cyclables sera réglementée, promet donc Elisabeth Borne. Des voies pour trottinettes électriques et gyropodes verront-elles le jour ? Absurde. Ces bolides à roulettes seront-ils renvoyés au milieu du flot de voitures ? Cela éviterait certainement les collisions avec les piétons, mais pas avec les voitures. Et les trottoirs ne seraient pas pour autant libérés de ces encombrants.

Il faudra donc agir sur l'espace public. Travaux de voirie, parc de stationnement, sanctuarisation des zones piétonnes… Les solutions seront nécessairement locales. Mais elles prendront du temps. Peut-être même arriveront-elles trop tard, quand la mode sera passée. Pour l'aménagement, la trottinette va décidément bien trop vite.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

La concession d'aménagement et ses alternatives

La concession d'aménagement et ses alternatives

Date de parution : 04/2019

Voir

Urbanisme de dalle

Urbanisme de dalle

Date de parution : 03/2019

Voir

Dicobat

Dicobat

Date de parution : 03/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur