En direct

Trophées de la Femme du BTP (9/9) - Actrices de la ville durable
Trophées de la Femme du BTP: Femmes "de la ville durable" - © © David, Nappi-Choulet, Merlin Photography

Trophées de la Femme du BTP (9/9) - Actrices de la ville durable

Coralie Donas |  le 16/12/2014  |  TFBTP14EnvironnementEntreprisesEtatEurope

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Profession
TFBTP14
Environnement
Entreprises
Etat
Europe
France entière
Paris
Santé
Technique
Valider

«?Le Moniteur?» organise les premiers Trophées de la femme du BTP. Ce soir, 16 décembre, à Paris, un jury, présidé par ­Laurence Parisot, sera chargé de départager, les 27 candidates présélectionnées par notre rédaction. Le palmarès sera ­dévoilé dans la foulée, la ministre Sylvia Pinel remettra les prix aux lauréates et désignera la Femme du BTP 2014.

Elles sont architectes, ingénieures, dirigeantes ou salariées d’entreprises du monde de la construction. Elles travaillent dans un bureau, sur un chantier, dans un négoce, conduisent un engin ou dessinent un projet de bâtiment. Qui oserait prétendre aujourd’hui que le BTP est un métier d’hommes ? Même si certains la considèrent encore trop lente et trop partielle, la féminisation de l’acte de bâtir est irrémédiablement en marche. Pourtant, les parcours féminins - souvent exemplaires - demeurent méconnus, y compris au sein même de la filière. Aujourd’hui, découvrez les portraits de nos trois femmes «de la ville durable».

Valérie David: des compétences multiformes

Valérie David, 48 ans, est directrice du développement durable chez Eiffage (Effectif: 68 000 personnes).
Valérie David, 48 ans, est directrice du développement durable chez Eiffage (Effectif: 68 000 personnes). - © © David

La ville durable prend en compte les mobilités, les énergies renouvelables, la construction, l’écosystème urbain, les nouveaux modes de société… Un concept multiforme qui nécessite de larges compétences. Diplômée et lauréate de Sciences Po Paris, de l’université de Sarrebrück et de Lille III, Valérie David démarre sa carrière dans les institutions européennes, sur les questions d’aménagement durable du territoire. Elle rejoint le monde bancaire en 1999 et crée notamment le premier prêt de rénovation énergétique en coût global. Recrutée en 2007 à la direction du développement durable chez Eiffage, elle fait prospérer le laboratoire en développement urbain durable Phosphore. La méthode de construction durable qui en ressort, «Haute Qualité de Vie» (HQVie) est mise en œuvre sur des chantiers de bâtiments et d’écoquartiers. Elle dirige aussi la conception d’un outil numérique de design urbain en 3D pour la ville durable destinée aux décideurs publics. Son parrain, Jean Jouzel, climatologue et vice-président du groupe scientifique du Giec, loue sa vision à long terme sur le sujet d’une société sobre en carbone.

Ingrid Nappi-Choulet: enseigner l’immobilier durable

Ingrid Nappi-Choulet, 48 ans, est professeur-chercheur à l’Essec Business School à Cergy (95).
Ingrid Nappi-Choulet, 48 ans, est professeur-chercheur à l’Essec Business School à Cergy (95). - © © Nappi-Choulet

La notion de ville durable entraîne dans son sillage des visionnaires. En 2002, Ingrid Nappi-Choulet créait la première chaire d’enseignement et de recherche en immobilier et développement durable en France. Egalement professeur à l’Ecole nationale des Ponts et Chaussées, elle intervient dans de nombreux enseignements en France et à l’étranger, formant près de 400 étudiants par an. Ses recherches portent sur «la ville durable de demain», et s’axaient récemment sur la ville verte et la biodiversité dans la ville durable. En contact avec le terrain, elle est, entre autres, administratrice de l’Association des directeurs immobiliers, membre du Cercle des femmes de l’immobilier, membre de Smart City, des Ateliers de la Gare, du label BiodiverCity… Elle a piloté avec la Capeb un groupe de travail sur l’accompagnement des artisans du bâtiment dans la transition énergétique, dans le cadre du Plan bâtiment durable. L’animateur du Plan, l’avocat Philippe Pelletier, son parrain pour ce prix, apprécie sa capacité à entraîner étudiants et partenaires sur le chemin du développement durable.

Sophie Reignier: du pétrole… aux écoquartiers

Sophie Reignier, 39 ans, est chef de projet «développement immobilier» chez Losinger-Marazzi SA, entreprise de 800 salariés.
Sophie Reignier, 39 ans, est chef de projet «développement immobilier» chez Losinger-Marazzi SA, entreprise de 800 salariés. - © © Merlin Photography

Elle le souligne elle-même avec le sourire, le parcours de Sophie Reignier peut paraître étonnant. Diplômée de l’école d’ingénieurs Ensta, elle débute dans le domaine parapétrolier, chez Saipem SA. Entrée à la R&D, elle occupe divers postes à responsabilités jusqu’à la coordination transversale d’un projet de liaison fond-surface sur une plate-forme pétrolière. En 2007, changement de secteur, Sophie Reignier rejoint Losinger-Marrazi en Suisse. Elle met en œuvre son goût pour les projets innovants, son expérience du management pluridisciplinaire, aiguisé et exercé dans ses fonctions précédentes, pour développer un écoquartier entre Genève et Lausanne. Chauffage centralisé basé sur les énergies renouvelables, mixité des habitants, mobilité douce et biodiversité sont au centre du projet, dans lequel la jeune femme exprime ses convictions. Le quartier, EikenØtt, est devenu le premier quartier de Suisse romande certifié par la fondation Nature et Economie. Depuis 2013, Sophie Reignier a rejoint les équipes de développement immobilier et ambitionne de développer l’offre durable.

Commentaires

Trophées de la Femme du BTP (9/9) - Actrices de la ville durable

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

55 outils pour la conduite de chantier

55 outils pour la conduite de chantier

Date de parution : 01/2020

Voir

170 séquences pour mener une opération de construction

170 séquences pour mener une opération de construction

Date de parution : 01/2020

Voir

Réhabilitation énergétique et mobilité urbaine

Réhabilitation énergétique et mobilité urbaine

Date de parution : 12/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur