En direct

Trophées de la Femme du BTP (6/9) - L'entrepreneuriat au féminin
Anne Benedetti, 45 ans, est directrice générale de Benedetti SA à Avignon (84), entreprise de 85 salariés. - © © Edouard Hannoteaux/Le Moniteur

Trophées de la Femme du BTP (6/9) - L'entrepreneuriat au féminin

Coralie Donas |  le 12/12/2014  |  TFBTP14EntreprisesEtatVaucluseFrance

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Profession
TFBTP14
Entreprises
Etat
Vaucluse
France
Paris
Loire-Atlantique
International
Valider

«Le Moniteur» organise les premiers Trophées de la femme du BTP. Le 16?décembre prochain à Paris, un jury, présidé par ­Laurence Parisot, sera chargé de départager, les 27 candidates présélectionnées par notre rédaction. Le jour-même, le palmarès sera ­dévoilé, la ministre Sylvia Pinel remettra les prix aux lauréates et désignera la Femme du BTP 2014.

Elles sont architectes, ingénieures, dirigeantes ou salariées d’entreprises du monde de la construction. Elles travaillent dans un bureau, sur un chantier, dans un négoce, conduisent un engin ou dessinent un projet de bâtiment. Qui oserait prétendre aujourd’hui que le BTP est un métier d’hommes ? Même si certains la considèrent encore trop lente et trop partielle, la féminisation de l’acte de bâtir est irrémédiablement en marche. Pourtant, les parcours féminins - souvent exemplaires - demeurent méconnus, y compris au sein même de la filière. Aujourd’hui, découvrez les portraits de nos trois «femmes entrepreneurs».

Anne Benedetti: le social comme ligne de conduite

Anne Benedetti, 45 ans, est directrice générale de Benedetti SA à Avignon (84), entreprise de 85 salariés.
Anne Benedetti, 45 ans, est directrice générale de Benedetti SA à Avignon (84), entreprise de 85 salariés. - © © Edouard Hannoteaux/Le Moniteur

Diplômée de l’Ecole supérieure de management de Rochefort-du-Gard, Anne Benedetti rejoint à 23 ans l’entreprise familiale, qu’elle dirige aujourd’hui avec son frère Bertrand. En juin de cette année, elle a été distinguée par le Trophée national de l’entrepreneuriat au féminin, dans la catégorie des «Métiers dits masculins». Si elle s’attache à faire prospérer l’entreprise, elle s’est inscrite également dans la tradition sociale portée par Benedetti depuis de nombreuses années. Ainsi la société est la première entreprise d’insertion par le travail du Vaucluse. Elle est adhérente active du Groupement d’employeurs pour l’insertion et la qualification (Geiq), du GE BTP et de Bat’Inserim (travail temporaire). Anne Benedetti est trésorière bénévole de ces trois structures, dédiées à l’insertion par l’économie. Femme engagée, Anne Benedetti est aussi adhérente du groupe Femmes Bâtiment du Vaucluse, administratrice à la fédération du bâtiment régionale, marraine d’une jeune fille dans le cadre de la fondation «Un Avenir Ensemble». Un parcours fortement marqué par le dynamisme et l’engagement.

Sophie Montmartin: développer des projets ambitieux

Sophie Montmartin, 41 ans est directrice générale opérationnelle de Montmartin SA, une entreprise de 80 personnes située à Lorette dans la Loire.
Sophie Montmartin, 41 ans est directrice générale opérationnelle de Montmartin SA, une entreprise de 80 personnes située à Lorette dans la Loire. - © © Montmartin

Après un master en gestion de l’environnement, Sophie Montmartin démarre son parcours dans une filiale du groupe Carrefour, où elle déploie avec succès un système de gestion des déchets. Elle travaille ensuite comme responsable du centre technique et du nettoiement à la mairie de Nantes, avant de rejoindre l’entreprise familiale en 1998. Elle se forme auprès de son père et du bras droit de celui-ci et rachète l’entreprise avec son frère en 2000. Elle y déploie des projets ambitieux. Elle met en place un management participatif transversal, modernise l’outil de travail, engage l’entreprise dans une démarche de triple certification (ISO 9001/14001 et OHSAS 18001). Elle est très impliquée dans la formation des équipes en interne (sécurité et prévention) et des jeunes, qui représentent 5 à 10 % de l’effectif par an en alternance. En 2014, elle remporte le Trophée des Femmes en Action, catégorie «reprise transmission». Elle est aussi engagée dans les réseaux régionaux, la fédération française du bâtiment de la Loire et l’Union de la maçonnerie et du gros œuvre. De nombreuses responsabilités qu’elle est fière de mener en maintenant un équilibre avec sa vie familiale.

Sandra Chabrier-Breil Martin: à l’école de l’export

Sandra Chabrier-Breil Martin, 43 ans est directrice générale de BYes T&D, France et international chez Bouygues Energies & Services (400 personnes) en Seine-Maritime.
Sandra Chabrier-Breil Martin, 43 ans est directrice générale de BYes T&D, France et international chez Bouygues Energies & Services (400 personnes) en Seine-Maritime. - © © Arnaud Février/Bouygues BI

Un parcours de vingt années brillantes, je lui souhaite les prochaines scintillantes ! » Michel Egels, DGA de Bouygues E & S et parrain de Sandra Chabrier-Breil Martin, la connaît bien pour l’avoir recrutée il y a vingt ans chez Transel. Diplômée de HEI, elle démarre comme ingénieure travaux sur des chantiers de lignes à très haute tension. Elle progresse jusqu’au poste de responsable d’exploitation et fait croître le chiffre d’affaires. En 2010, Sandra Chabrier-Breil Martin relève un triple défi : s’expatrier, en famille, à Singapour, pour prendre la direction du projet de bâtiment Sports Hub, dans une nouvelle entité (Bouygues Bâtiment International). Durant quatre ans, elle a dirigé les lots techniques (électriques, fluides et thermiques) impliquant des équipes de centaines de spécialistes. Le chantier imposait de nombreux challenges en matière de sécurité, de solutions techniques ou de management interculturel et a été mené avec succès. A son retour en France en 2014, un poste de direction générale s’est naturellement imposé.

Commentaires

Trophées de la Femme du BTP (6/9) - L'entrepreneuriat au féminin

Votre e-mail ne sera pas publié

12011987

18/04/2019 16h:55

Les armatures dan la dal

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

(Ré)investir les toits

(Ré)investir les toits

Date de parution : 11/2020

Voir

Marchés privés de construction : guide de rédaction des contrats

Marchés privés de construction : guide de rédaction des contrats

Date de parution : 11/2020

Voir

L'urbanisme commercial

L'urbanisme commercial

Date de parution : 11/2020

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil