En direct

Troisième appel à projets pour les transports urbains : les autorités organisatrices souhaitent que tous les dossiers soient retenus

T.B. |  le 08/01/2014  |  Bas-RhinTransports mécaniques

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Transports
Bas-Rhin
Transports mécaniques
Valider

Lors de la présentation de ses vœux, le 8 janvier, Roland Ries, le président du Groupement des autorités responsables de transport (Gart) a émis le souhait que tous les dossiers remis pour le troisième appel à projets «transports en commun en site propre» bénéficient d‘une subvention d’État.

Pour Roland Ries, le président du Groupement des autorités responsables de transport (Gart), l’année 2013 aura notamment été marquée par la mise en œuvre du troisième appel à projets pour les transports en commun en site propre (lire notre article). «Nous avons soutenu les initiatives innovantes, au nombre desquelles je veux citer le transport par câbles qui connaîtra, j’en suis sûr, un essor indéniable dans les prochaines années », a déclaré Roland Ries, le 8 janvier, lors de la présentation des vœux de son association d’élus.

Mais, le sénateur-maire de Strasbourg est inquiet : « Il reste désormais à savoir si l’enveloppe allouée par l’État (450 millions d’euros NDLR) suffira à financer l’ensemble des projets qui ont été déposés (environ 120 pour 60 agglomérations NDLR). Sachant qu’à l’occasion des deux précédents appels à projets, la subvention d’État couvrait environ 10% du coût global des projets, les besoins de financement pour ce 3e appel sont supérieurs à l’enveloppe du ministère. Le Gart souhaite qu’à l’image de ce qui s’est fait lors des deux précédents appels, tous les dossiers tous les dossiers puissent bénéficier du concours de l’État, et sans que cela se traduise par du saupoudrage. Je formule à cette occasion le vœu, pour la nouvelle année, qu’une solution soit trouvée afin que ces projets, par-delà leur degré de maturation, puissent être financés dans les prochaines années. Cela me semble d’autant plus réalisable et réaliste que les crédits de paiement pourront être étalés sur plusieurs années ». Son vœu sera-t-il réalisé ? Le gouvernement devrait rendre son arbitrage d’ici peu.

«Une taxe bénéfique»

En parallèle, le Gart trouve «préoccupant» le report de l’écotaxe poids lourds (lire notre article). « L’écotaxe est pour nous le type même d’une fiscalité vertueuse, indique Roland Ries. Elle intègre les externalités négatives dans le calcul des coûts de la mobilité, et le produit est reversé à l’Afitf (Agence de financement des infrastructures de transports de France NDLR) dont l’objet est de financer notamment les modes de transports alternatifs à la route. Une taxe bénéfique pour l’économie puisque l’argent ainsi récolté est réinjecté dans le circuit via la commande publique. Un mécanisme vertueux dont nous espérons qu’il sera mis en œuvre une fois retombée la fièvre des opposants à cette mesure de bon sens et de justice.» CQFD.

Commentaires

Troisième appel à projets pour les transports urbains : les autorités organisatrices souhaitent que tous les dossiers soient retenus

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Construire avec le bois

Construire avec le bois

Date de parution : 12/2019

Voir

Réhabilitation énergétique et mobilité urbaine

Réhabilitation énergétique et mobilité urbaine

Date de parution : 12/2019

Voir

Mener une évaluation environnementale

Mener une évaluation environnementale

Date de parution : 11/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur