L'Actu

Trois questions à… Laurent Lebouchard (BuildOnline France)

A l’occasion de la récente fusion des activités allemandes de BuildOnline avec MyBau, Laurent Lebouchard, Directeur du développement pour la France, répond aux question du Moniteur-expert.

LeMoniteur-expert : Comment faut-il « décrypter » la fusion des activités allemandes de BuildOnline avec MyBau?

Laurent Lebouchard : BuildOnline a décidé de fusionner ses opérations allemandes avec celles de MyBau. Cela signifie que notre management allemand va travailler avec celui de MyBau pour servir le marché allemand de la construction. Le groupe BuildOnline conserve son nom, son équipe de direction qui travaille à travers l’Europe, et ses outils. Ce rapprochement accélère le développement de notre société en Allemagne qui devient leader sur ce marché tout comme au Royaume-Uni. Cette opération apporte deux nouveaux partenaires stratégiques, Bilfinger Berger et Strabag, qui vont déployer nos solutions dans l’ensemble de leurs activités internationales. Il s’agit du contrat le plus important à ce jour (8 millions d’euros de revenus sur deux ans) et ce rapprochement porte le total de fonds levés par BuildOnline à 55 millions d’euros. Il s’agit pour nous d’un signe très positif à la fois pour BuildOnline mais aussi sur l’adoption des nouvelles technologies par le secteur de la Construction.

LME. Quelles en sont « concrètement » les retombées pour BuildOnline?

L.L. Ce rapprochement va nous permettre d’atteindre plus rapidement notre seuil de rentabilité (à l’horizon des douze prochains mois) et nos réserves financières vont nous permettre de poursuivre des discussions en Europe sur d’autres consolidations.

LME. BuildOnline France semble être tombé en léthargie. Est-ce le cas?

L.L. Le terme ne me paraît pas approprié! Nous avons signé d’importants contrats comme, tout récemment, avec Scic Développement et nous nous efforçons d’apporter un service de qualité à nos clients. Nous sommes en phase de recrutement actif afin de poursuivre notre développement. Mais la stratégie de BuildOnline pour pénétrer un marché est de le faire via des partenariats avec des sociétés importantes comme nous l’avons fait au Royaume-Uni avec Balfour Beatty, ou en Allemagne avec OFB Gruppe et maintenant avec Bilfinger Berger et Strabag. Je vous rassure : nous menons de nombreuses discussions avec des acteurs français pour accélérer notre développement sur le territoire…

Propos recueillis par Jacques-Franck Degioanni

Focus

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X