Trois questions à... Daniel Tardy, président de la FNTP

Partager
Trois questions à... Daniel Tardy, président de la FNTP

Alors que de nombreuses incertitudes subsistent sur les crédits qui seront accordés à l'Equipement au sein du budget 2003, le Président de la Fédération Nationale des Travaux Publics demande dans un entretien exclusif que le gouvernement "rétablisse l'intégralité des crédits et honore sa signature"

La préparation du budget 2003 s'annonce difficile pour l'Equipement. Que préconisez-vous ?

Si des mesures d'économies sont devenues nécessaires compte tenu de la difficile situation financière du budget de l'Etat, celles-ci doivent être réalisées sur les dépenses de fonctionnement et non sur les investissements de l'Etat (déjà faibles comparés aux dépenses de fonctionnement). On arrive de plus à la quatrième année des Contrats de Plan, année déterminante pour la réalisation des projets.

Qu'en est-il du gel des crédits prévus pour le contrat de Plan ?

Juste un rappel : La mesure républicaine de régulation du budget de l'Etat : 45% des autorisations de programme gelées : 1,2 milliards d'euros de travaux bloqués. Cela correspond à 450 millions d'euros (45% des crédits de l'année) qui grâce au cofinancement des autres signataires des Contrats de Plan, devrait permettre la réalisation de 1200 millions d'euros d'infrastructures de transport (routes, voies ferrées, ports et voies navigables occupant quinze mille emplois à temps plein pendant un an.
Pour un respect des engagements, le gouvernement, doit rétablir l'intégralité des crédits d'infrastructure gelés, et honorer la signature de son prédécesseur dans les Contrats de Plan Etat-Région.

Avez-vous des craintes à ce sujet ?

Effectivement, je nourris des craintes quant à l'avancement des contrats de Plan : L'impact d'une annulation d'autorisations de programme serait grave sur la réalisation des Contrats de Plan 2000-2006 déjà pas très bien partis.
Au total, et avant toute régulation budgétaire, le retard cumulé sur trois ans par rapport à une exécution linéaire des Contrats chaque année, soit 43% au bout de trois ans), atteint 637 millions d'euros, l'équivalent de 7 mois de travaux. Un résultat global qui cache cependant de fortes disparités d'un volet à l'autre. Au lieu de 43%, le taux d'avancement est en effet de 12% pour les chemins de fer
(correspondant essentiellement à des études) et de 9% pour les ports et les voies navigables.
Enfin, même si la croissance est en cause, il faut une réelle ambition de développer et moderniser nos communications si on ne veut pas prendre un risque concernant notre économie.
Ralentir l'investissement c'est risquer de casser le développement de la nouvelle économie par manque d'infrastructures adaptées.

Propos recueillis par Jean-Michel Gradt.

Mon actualité personnalisable

Suivez vos informations clés avec votre newsletter et votre fil d'actualité personnalisable.
Choisissez vos thèmes favoris parmi ceux de cet article :

Tous les thèmes de cet article sont déjà sélectionnés.

  • Vos thèmes favoris ont bien été mis à jour.

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS LE MONITEUR

Tous les événements

Les formations LE MONITEUR

Toutes les formations

LES EDITIONS LE MONITEUR

Tous les livres Tous les magazines

Les services de LE MONITEUR

La solution en ligne pour bien construire !

KHEOX

Le service d'information réglementaire et technique en ligne par Afnor et Le Moniteur

JE M'ABONNE EN LIGNE

+ 2 500 textes officiels

Tout voir
Proposé par

Détectez vos opportunités d’affaires

72 - Le Mans

Maîtrise d'oeuvre pour la rénovation des bâtiments A et F au 185 rue Henri Champion

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS

Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil