En direct

Trois-quart des intérimaires ont travaillé moins de 3,9 mois en 2006

Defawe Philippe |  le 23/07/2007  |  France AccessibilitéTravail

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Entreprises
France
Accessibilité
Travail
Valider

Trois-quart des intérimaires ont travaillé moins de 3,9 mois en 2006, et un quart a travaillé moins de 15 jours, selon une étude du Ministère du travail (Dares).
Plus de 16 millions de missions d'intérim ont été réalisées dans l'année, et près de de deux millions de salariés ont effectué au moins une mission d'intérim en 2006, comme en 2005 et les années précédentes, précise l'étude. Parmi eux, environ un intérimaire sur deux a réalisé au moins quatre missions dans l'année, et près d'un sur quatre a effectué une seule mission.
Seuls 14% des intérimaires ont été en mission pendant au moins 6 mois. Au total, les intérimaires étaient en moyenne en mission pendant 2,5 mois dans l'année.
En 2006, le volume de l'intérim a progressé de 17 100 équivalents-temps pleins (+2,9%), précise l'étude, pour atteindre 602 800 équivalents-temps pleins. Sur l'année, 737 400 contrats supplémentaires ont été conclus, soit une hausse de 4,8%.

Les missions les plus longues dans la construction
L'industrie a concentré en 2006 près de la moitié du volume de l'intérim avec 274 300 équivalents temps pleins, et 7% des salariés ont été intérimaires. Mais l'industrie automobile a connu un fort repli (-4 300, soit -14,2%), tandis que l'industrie des biens d'équipements a enregistré une progression de 10,2% (+5 400 équivalents-temps pleins).
La construction a représenté 20% du volume de l'intérim avec 126 300 équivalents-temps pleins, (+5 600, soit +4,6%) et le tertiaire près du tiers du volume, avec 198 300 équivalents-temps pleins (+5 400, soit +2,8%). La durée moyenne des missions d'intérim est restée stable à 1,9 semaine. Un quart des missions n'a duré qu'une journée, et huit sur dix a duré au plus deux semaines.
C'est dans la construction qu'elles durent en moyenne plus longtemps (2,8 semaines en 2006), devant l'industrie (2,3 semaines) et le tertiaire (1,3). Ce dernier secteur recrute traditionnellement ses intérimaires sur des missions courtes : 60% des missions durent moins d'une semaine, et 38,2% une seule journée, souligne la Dares.
Dans l'industrie, 18,4% des missions durent plus de quatre semaines.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Diagnostic, entretien et réparation des ouvrages en béton armé en 44 fiches pratiques

Diagnostic, entretien et réparation des ouvrages en béton armé en 44 fiches pratiques

Date de parution : 03/2020

Voir

170 séquences pour mener une opération de construction

170 séquences pour mener une opération de construction

Date de parution : 01/2020

Voir

55 outils pour la conduite de chantier

55 outils pour la conduite de chantier

Date de parution : 01/2020

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur