En direct

Triptyque bois béton métal pour logements sociaux

le 11/09/2013  |  ImmobilierLogementArchitectureUrbanismeTechnique

Pour ce projet de 49 logements sociaux à Montlouis sur Loire (37), les concepteurs ont choisi la simplicité plutôt que la vitrine technologique. Cela n’empêche pas une conception intelligente qui privilégie le lien social et des choix techniques qui marient les technologies pour en tirer le meilleur.

Premier projet à s’élever dans le nouveau « Cœur de ville » de Montlouis sur Loire, ces quatre bâtiments (49 logements sociaux) préfigurent de ce que sera cet éco-quartier porté par la municipalité et aménagé par l’architecte urbaniste, Philippe Madec (voir focus). Un ensemble de bâtiments qui affichent, sans complexe et sans ostentation, son caractère environnemental. Une volonté de l’architecte Renaud Broissant en charge du projet : « Nous avons conçu des bâtiments simples et efficaces ». Légèrement provocant, il ajoute : « C’est un projet low tech/ low cost en réaction à la débauche de technologies que l’on peut voir ici et là, et qui n’est pas toujours de bon aloi ».

Rapport en privatif et collectif

Second aspect, la volonté de créer des espaces communautaires, un préalable pour développer la vie sociale : «  Pour prolonger et concrétiser les options environnementales du projet d’aménagement, nous avons engagé notre étude après avoir visité des réalisations exemplaires, dans des conditions similaires d’objectifs environnemental et économique et implantées dans un contexte urbain comparable ». L’équipe s’est notamment rendue à Fribourg, en Allemagne : « Cet éco-quartier fait partie de ces expériences emblématiques et convaincantes, dont nous souhaitions affirmer la filiation et assumer l’influence sur notre travail ». Entre autres, le rapport privilégié entretenu entre les parties privatives et collectives : « La démarche environnementale est complétée par la mise en place de pratiques résidentielles collectives, destinées à établir la mutualisation des équipements (crèches – laverie -  garage - etc.) et des ressources (eau – chauffage – traitement des déchets). Ces deux aspects de la démarche DD sont complémentaires et manifestent par là-même la réussite de cet éco-quartier – l’écologie comme pratique d’habitat collectif ».

Façade sud ouverte

Forte de ces enseignements, l’équipe a fait sa propre proposition adaptée au contexte spécifique de Montlouis sur Loire : « Elle consiste en une opération décomposée en trois bâtiments d’échelles sensiblement différentes et complémentaires, qui prolongent la diversité du bâti environnant. Il s’agit d’éviter la création d’un nouveau morceau de ville monolithique, en contraste brutal avec le paysage construit existant hétérogène. »

La typologie de l’opération est aussi déterminée par des considérations d’ordre bioclimatique. Ainsi, tous les bâtiments possèdent une façade sud ouverte pour bénéficier des apports solaires passifs et une façade nord fermée. « Cette disposition nous a permis de concevoir des logements traversants (transparence complète), complétés par une distribution extérieure par coursives en façade nord et ouverte sur le paysage (vallée de la Loire) ». Un autre principe assumé pour éviter d'augmenter le coût des bâtiments : « Les logements duplex en attiques sont généralisés pour échapper à la réglementation “Handicapé/PMR” qui impose le recours à un ascenseur au-delà de trois niveaux desservis. Cette astuce permet de proposer des logements spatialement et fonctionnellement hors normes ».

Mixte bois béton acier

Les bâtiments tous isolés par l’extérieur cumulent ossature bois, béton et métal : « Nous avons travaillé à partir de trois modes constructifs traditionnels de façon à en tirer le meilleur ». Soit un mixte ossature bois et béton armé, avec bois structurel pour les façades à ossature bois et bardage bois traité et béton pour les infrastructures et superstructures (dalles et refends). Les espaces extérieurs, balcons filants et individuels, bénéficient d’un principe constructif autonome bois métal. « Ce dispositif simple, qui a nécessité une mise au point délicate pendant le chantier,  supprime presque complètement les ponts thermiques pénalisants au niveau des dalles de balcons ».

Fiche technique

Maître d’ouvrage : Nouveau Logis Groupe centre limousin – Groupe SNI – Tours (37)
Maître d’œuvre : Renaud Broissand, architecte DPLG / Eric Hardy et Augustin Brisedou, architectes assistants.  
Shab : 3120 m2
Shon : 3934 m2
Coût m2 Shab : 1215 € HT
Typologie des bâtiments :
- Un bâtiment principal en L d’une trentaine de logements R+3  (2 cages d’escaliers – A/B)
- Un bâtiment R+2 de petites dimensions de trois logements avec escaliers/circulation extérieure (C)
- Un bâtiment R+3 linéaire d’une douzaine de logements et une seule cage d’escaliers (D)

Certification : HQE Profil D, Label THPE et Qualitel

Nouveau centre-ville « qualitatif »

Ce projet s’inscrit dans un ensemble plus vaste, à savoir la création d’un nouveau centre-ville – la Zone d’aménagement concertée (ZAC) « Cœur de Ville » – à Montlouis sur Loire, commune de 12 000 habitants située sur la rive gauche de la Loire, à 12 kilomètres en amont de Tours. Ce projet d’aménagement urbain type éco-quartier, comprend une mixité de programmes résidentiels et tertiaires, et un parc public paysagé. L'architecte et urbaniste Philippe Madec a dirigé l’équipe (BLM architectes & Broissand Architectes) pour la définition du projet urbain et du plan masse des opérations à construire. Il présente ainsi le projet d’aménagement :« Le travail de séquençage des bâtiments (vertical et horizontal, architectural…) prolongera la diversité du bâti environnant. Il s’agit d’éviter un nouveau morceau de ville monolithique, en contraste brutal avec le paysage construit existant hétérogène. La faible épaisseur des bâtiments doit, par ailleurs, inciter à la conception d’un maximum de logements traversants. La commune et l’aménageur souhaitent concrétiser ce projet de centre-ville qualitatif à tous les niveaux : paysage, architecture, qualité du logement, mixité des fonctions et qualité environnementale. »

Commentaires

Triptyque bois béton métal pour logements sociaux

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Conduire son chantier en 70 fiches pratiques

Conduire son chantier en 70 fiches pratiques

Date de parution : 11/2018

Voir

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Date de parution : 10/2018

Voir

50 outils pour la conduite de chantier

50 outils pour la conduite de chantier

Date de parution : 03/2018

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur