En direct

TRI SELECTIF SUR SITE Gérer les déchets directement sur le chantier

le 27/03/1998  |  DéchetsChantiersConception-réalisationPas-de-CalaisFrance

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Déchets
Chantiers
Conception-réalisation
Pas-de-Calais
France
Technique
Environnement
Valider

Sommaire du dossier

  1. SOMMAIRE 4877- Déchets de chantier
  2. Déchets de chantier : comment les éliminer ?
  3. Gestion des déchets de chantier Entre prise de conscience et concrétisation
  4. SOMMAIRE 4922 CAHIERS DE L'ENVIRONNEMENT : Déchets de chantier
  5. COMMENT LES ELIMINER ? REGLEMENTATION
  6. Maîtriser les coûts et optimiser les pratiques
  7. Comment s'y prendre
  8. 4 solutions pour vos déchets
  9. BIBLIOGRAPHIE PRATIQUE
  10. BIBLIOGRAPHIE PRATIQUE
  11. BIBLIOGRAPHIE PRATIQUE
  12. "Il faut créer des centres de regroupement"
  13. Travaux publics : contrastes OUVRAGES D'ART
  14. Travaux publics : contrastes ROUTES
  15. Travaux publics : contrastes
  16. Réglementation Les obligations pour chaque intervenant
  17. 7 conseils pour mieux gérer ses déchets*
  18. Expérimentations locales dans le bâtiment PICARDIE
  19. Regroupement et tri
  20. Expérimentations locales dans le bâtiment RHONE
  21. Expérimentations locales dans le bâtiment
  22. ORGANISATION Faire traiter ses déchets par un partenaire : une affaire de méthode
  23. Expérimentations locales dans le bâtiment OISE
  24. Expérimentations locales dans le bâtiment SAONE-ET-LOIRE
  25. DECHETS D'AMIANTE Choix restreint et coûts élevés
  26. TRI SELECTIF SUR SITE Gérer les déchets directement sur le chantier
  27. Expérimentations locales dans le bâtiment ALLEMAGNE
  28. Expérimentations locales dans le bâtiment GRANDE-BRETAGNE
  29. Eliminer les déchets de chantier
  30. DECONSTRUCTION SELECTIVE Une réponse à la pollution par les gravats
  31. Traitement des déchets de chantier
  32. Où déposer ses déchets de chantier ?
  33. Comment s'y prendre - Picheta : Développer une solution de proximité
  34. Les solutions émergent
  35. Déchetteries : tout trier et valoriser
  36. Comment s'y prendre - Le Bâtiment Associé : Montrer l'exemple
  37. «Granulats recyclés : respecter les normes de caractérisation»
  38. Les dechetteries en négoce une formule toujours en test
  39. Les bureaux d'études spécialisés anticipent les difficultés
  40. Une démarche ambitieuse et volontaire
  41. Développer le marché de la récupération à l'export
  42. Les professionnels des déchets développent leurs offres « chantier »
  43. Valorisation et maîtrise des coûts, les majors du bâtiment s'organisent

-La collecte est doublée d'une traçabilité des déchets.

Dès la mise en place du chantier HQE (Haute Qualité environnementale) du lycée de Calais, en octobre 1996, l'idée de tri et de recyclage des déchets s'est imposée. « Cette approche allait de pair avec l'optimisation énergétique du bâtiment et son intégration dans l'environnement », explique Alain Villain, directeur Environnement énergie, déchets au conseil régional Nord - Pas-de-Calais. Pour ne pas pénaliser cette opération par des frais de transport trop importants, la recherche de partenaires locaux s'est organisée dès le début de l'opération. Quatre sociétés régionales ont répondu à l'appel. Elles reprennent les papiers et cartons, les plastiques, l'acier et les métaux. Les déchets de béton sont concassés sur la zone portuaire, puis repris par les Ponts et chaussées. Le bois est brûlé en chaufferie. Pour recueillir les résidus du chantier, celui-ci a été équipé de bennes, une par famille de déchets. Le démarrage a été difficile. « Au départ, les équipes de terrain étaient réticentes pour se plier à cette nouvelle organisation du travail », précise Joël Guerry d'Enerpol, Ingénierie, assistant au maître d'ouvrage. « Sur le site, le tri des déchets est réalisé sur sept bennes, et c'est la mise en peinture des bennes qui a été le facteur déclenchant de l'opération. »Afin de suivre le cheminement des déchets et d'évaluer l'impact de cette opération, la région a imposé la traçabilité grâce à la rédaction des bordereaux décrivant le contenu des bennes et leur parcours. « Nous avons souhaité mettre en place cette procédure sur ce chantier pour l'ensemble des déchets, afin de mesurer précisément le coût réel de cette démarche», explique Alain Villain. Il est encore trop tôt pour faire le bilan. « Trier les déchets entraîne un surcoût que l'on ne pourra pas quantifier avant la fin du chantier », précise-t-on au conseil régional. Mais les habitudes prises à Calais améliorent l'organisation du chantier. « Nous ne saurions plus travailler autrement», conclut Joël Guerry. FICHE TECHNIQUEMaîtrise d'ouvrage : conseil régional du Nord-Pas-de-Calais. Assistant : Enerpol Ingénierie. Maîtrise d'oeuvre : Cabinet Isabelle Colas assité du Cabinet Fernand Soupey (Précision parue dans le Moniteur du 17/04/98 p. 57) Paysagiste : Empreinte. BET : Serete, Berim, Nord Ingénierie. Entreprises générales : Norpac, Thelu. PHOTO : Chaque benne est destinée à recevoir une famille de déchets.

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil