En direct

Très haut débit : un cadre stabilisé et des acteurs rassurés
Les universités d'été se déroulaient pendant deux jours (19 et 20 septembre), à Laval (Mayenne). - © Compte Twitter THD.

Très haut débit : un cadre stabilisé et des acteurs rassurés

le 20/09/2018  |  Collectivités localesRéglementationDroit de la constructionNumériqueTravaux publics

L’université d’été du Très haut débit (THD) s’est clôturée ce jeudi 20 septembre, au terme de deux jours de débats sur le déploiement, les opportunités et les blocages autour de la construction des réseaux de fibre optique. Julien Denormandie s’était déplacé pour écouter et échanger avec les différents protagonistes du secteur. Avec cette année de bonnes nouvelles dans sa besace.

« L’université d’été du très haut débit (THD) est la plus grosse réunion de chantier de l’année sur le plus gros chantier de France. » Ce mercredi 19 septembre, à Laval, Laurent Pélisson, président du cabinet de conseil CapHornier, aura démontré tout le sens de la formule dont il sait faire preuve.

Il est vrai que le déploiement du très haut débit (THD) et de la fibre optique est un vaste projet, couvrant l’ensemble du territoire français outre-mer compris. Il représente 20 Mds € selon l’estimation du plan France THD, et mobilisera d’ici à la fin de l’année 15 000 emplois directs. Et même 28 000 en 2022, même si les difficultés de recrutement sont patentes.


Tous les départements sont désormais engagés dans un réseau d’initiative publique, pour couvrir les zones les moins denses, et il ne reste que 6 consultations en cours. Beaucoup de projets sont même en phase opérationnelle, en plein dans les études quand les travaux voire la commercialisation n’ont pas encore commencé.

Julien Denormandie en clôture

Comme le rappelait Etienne Dugas, président d’Infranum qui regroupe les industriels de la filière, « nous apprenons en marchant ». Au regard des expériences, les acteurs du secteur publics et privés avaient déjà alerté l’an dernier Julien Denormandie d’un certain nombre de blocages.


Revenu cette année pour clôturer l’événement, le 20 septembre, le secrétaire d’Etat auprès du ministre de la Cohésion du territoire pouvait être serein : en un an, beaucoup [...]

Cet article est réservé aux abonnés Moniteur, abonnez-vous ou connectez-vous pour lire l’intégralité de l’article.

Déjà abonné

Saisissez vos identifiants

Mot de passe oublié ?
Se connecter

Pas encore abonné

En vous abonnant au Moniteur, vous bénéficiez de :

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index

Commentaires

Très haut débit : un cadre stabilisé et des acteurs rassurés

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Code des juridictions financières

Code des juridictions financières

Date de parution : 12/2018

Voir

De l'immeuble de bureau aux lieux du travail

De l'immeuble de bureau aux lieux du travail

Date de parution : 12/2018

Voir

Le ravalement

Le ravalement

Date de parution : 12/2018

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur