En direct

Trente chantiers toulousains surveillés par caméras infrarouges
14 caméras disposées sur le chantier de l'ancienne faculté de médécine de Toulouse - © © Infrarouge Sécurité

Trente chantiers toulousains surveillés par caméras infrarouges

Christiane Wanaverbecq (Bureau Sud-Ouest du Moniteur) |  le 23/09/2013  |  EtatTélésurveillanceParisHaute-VienneFrance entière

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Qualité
Etat
Télésurveillance
Paris
Haute-Vienne
France entière
Haute-Garonne
Technique
Equipement
Sécurité et protection de la santé
Valider

La société Infrarouge Sécurité a fait le 19 septembre la démonstration sur deux chantiers de l'agglomération toulousaine de son dispositif de surveillance basé sur des caméras infrarouge reliées à un central de télésurveillance à Limoges (Haute-Vienne).

Selon une enquête effectuée en 2007 par la fédération française du bâtiment, une entreprise sur deux a été victime d'un vol représentant une perte d'au moins 10 000 euros. Fin 2008, le montant des vols dépassait 1 milliard d'euros. Les professionnels du bâtiment estiment que les vols ont augmenté de près de 50 % ces dernières années. Ils sont 64 % à les les considérer de « graves » et « handicapants ». Fort de cette réalité, Infrarouge sécurité, société créée en 2010 à Paris, surveille avec son dispositif de caméras infrarouge 600 chantiers en France, dont 40 sur l'agglomération toulousaine.

40 chantiers surveillés

Le directeur régional dans le sud-ouest de la société, Gérald Léonard, s'est rendu à Toulouse (Haute-Garonne), le 19 septembre, pour faire la démonstration du dispositif sur deux chantiers emblématiques de l'agglomération toulousaine : la rénovation du Stadium de Toulouse et celle des batiments du Quai des Savoirs. «Le dispositif a vocation à détecter les événements le soir et le week-end. Les caméras ne s'enclenchent pas s'il y a des salariés sur le chantier. Elles filment pas séquences d'une dizaine de secondes des images qui transitent par un boîtier, également installé sur le chantier, jusqu'à une centrale située à Limoges », explique le directeur régional.

Une caméra infrarouge en action
Une caméra infrarouge en action - © © Infrarouge Sécurité

Le nombre de caméras augmente au fur et à mesure de l'avancée du chantier. Ainsi, Infrarouge Sécurité a implanté 30 caméras sur celui du Stadium, et quatorze sur celui du Quai des Savoirs.  « S'il y un intrus, nous ferons en sorte de faire intervenir toujours les mêmes personnes sur les chantiers pour que nos clients aient les mêmes interlocuteurs », précise Gérald Léonard.

Prestation de surveillance du chantier

Sur les deux chantiers du Stadium et du Quai des Savoirs, Infrarouge Sécurité est le client de GBMP, entreprise générale toulousaine. «Souvent, les attributaires du marché de gros œuvre ont comme mission la surveillance des installations communes sur un chantier. Pour celui du Quai des Savoirs, la Ville de Toulouse, maître d'ouvrage, a inscrit dans le marché une prestation sécurité et demandé la mise en place du système d'Infrarouge. Nous avons un marché de 5 millions d'euros pour le lot gros oeuvre, qui comprend les 25 mois de surveillance correspondant à la durée du chantier. Le dispositif d'Infrarouge représente 0,5 % de ce montant », précise Emilie Lancelle, ingénieur travaux chez GBMP. « Un montant dérisoire par rapport à la sécurité apportée », ajoute-t-elle.

Affichant un chiffre d'affaires de 5,3 millions d'euros, Infrarouge Sécurité se tourne maintenant vers l'international sur le même principe d'une prestation qui peut coûter entre 16,09 euros et 50 euros

Commentaires

Trente chantiers toulousains surveillés par caméras infrarouges

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Code commenté de la commande publique

Code commenté de la commande publique

Date de parution : 09/2019

Voir

Construire, rénover et aménager une maison

Construire, rénover et aménager une maison

Date de parution : 09/2019

Voir

Histoire de l’architecture agricole

Histoire de l’architecture agricole

Date de parution : 07/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur