En direct

Trégueux/20 logements PLA Semi-collectif

le 19/09/1997  |  LogementTechniqueImmobilier

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Logement
Technique
Immobilier
Valider

Au coeur d'un lotissement communal, constitué pour l'essentiel de maisons pavillonnaires, l'architecte a plaidé pour le semi-collectif, plus à l'échelle que l'immeuble collectif prévu au départ. Ce choix a orienté la composition du plan. Deux bâtiments à angle droit, dont l'un est aligné sur rue, déclinent trois types de logements à partir d'une cellule de base T2. La réflexion sur ces logements prolonge l'étude d'un système combinatoire pensé sur une précédente opération à Plérin. Chaque logement s'inscrit dans la trame de la structure porteuse. Dans le bâtiment aligné sur rue - le plus long -, la superposition de deux cellules permet d'obtenir des duplex T4. Ces duplex sont accolés au rez-de-chaussée à des T3, qui ajoutent une chambre en appendice au module de base. Au-dessus, une coursive dessert d'autres duplex. A l'inverse des rez-de-chaussée, les séjours sont au dernier étage et s'ouvrent sur une grande terrasse. Largement vitrés et couverts par une toiture-terrasse débordante, ils sont contenus dans des boîtes qui dessinent l'attique du bâtiment. Le bâtiment perpendiculaire, plus petit, propose des T4 de plain pied composés d'une demi-trame accolée à la cellule d'origine. Ce logement se combine aux T3 et aux duplex, identiques à l'autre aile. Orientés est-ouest, les appartements sont contenus dans un volume simple, moderne, qui tranche avec l'environnement. A l'appui de cette distribution rationnelle, les façades sont traitées avec une grande économie de moyens : béton peint, menuiseries en métal au nu extérieur, coursive en structure métal et remplissage bois.

FICHE TECHNIQUE

Maîtrise d'ouvrage : Office départemental HLM des Côtes d'Armor.

Maîtrise d'oeuvre : Jean Guervilly, architecte, agence Debulois-Guervilly-Dunet ; Veritas, contrôle ; Bâti Structure Ouest, BET structure ; Armor Ingénierie, BET fluides.

Surface : 1 914 m2 HON.

Coût travaux : 6,6 millions de francs HT.

Principale entreprise : SC Budet, gros oeuvre.

PHOTOS :

1. Registre néomoderne en façade : toiture-terrasse et fenêtres en longueur. 2. Béton peint avec trous de banches apparents formant modénature.

3. Toiture-terrasse débordante au-dessus du séjour du dernier étage.

Cet article fait partie du dossier

HABITAT GROUPE

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil