En direct

Evénement

Travaux spéciaux

françoise vaysse, nicole salez, jean-michel gradt, patrice drouin, michel octernaud |  le 28/02/1997

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Valider

Le monde de la construction, que ce soit dans l'équipement ou les services, recèle une multitude de niches potentielles pour les entreprises. Des entrepreneurs audacieux ont su les découvrir, par exemple dans les parcs de loisirs, les aménagements de stations de montagne, les piscines mises aux nouvelles normes européennes...

Un autre créneau du marché du BTP a été conquis par de petites entreprises créées par des spécialistes de travaux acrobatiques : un créneau porteur, en raison de la complexité croissante des ouvrages.

Dianeige SA/Meylan Les exigences de l'or blanc

Géographe et nivologue, auteur d'une thèse de doctorat consacrée à l'exploitation technique des pistes de ski alpin, Louis Guily est le nouveau gourou des responsables de stations de montagne qui se posent des questions sur l'avenir économique du ski, la sécurité sur les pistes... Sa société d'ingénierie, Dianeige SA, implantée sur la technopole grenobloise de Meylan, réalise 60 % de son activité à l'export et s'apprête à ouvrir une filiale en Suisse. Les points forts de cette PME : le travail de la neige, la formation du personnel d'entretien des pistes, la conception de schémas directeurs d'aménagement des stations et le test d'un procédé japonais de fabrication de neige artificielle par n'importe quelle température. En quelques années, elle s'est taillée une grande notoriété, tant à l'étranger qu'en France. Val d'Isère, Les Deux Alpes, le Val Louron et le domaine des Trois Vallées comptent parmi ses principaux clients. « Le réaménagement des domaines skiables va s'accélérer au cours des mois et des années à venir. Dianeige est donc sur la bonne pente », commente Jean-Louis Léger, directeur de l'Office du tourisme de Courchevel.

CHIFFRE D'AFFAIRES : 3,5 millions de francs; 8 salariés.

Louis Guily (à droite) et l'un de ses adjoints

PHOTO : Louis Guily et l'un de ses associés

%%GALLERIE_PHOTO:0%%
AAB/Mormant Quand le béton devient rocher

Idée originale de Giuseppe Renzi, P-DG d'AAB (Atelier artistique du béton), en Seine-et-Marne, après 26 ans passés dans un grand groupe de BTP : fabriquer des rochers artificiels en béton, pour réaliser des décors dans les parcs de loisirs ou les zoos. Seule entreprise en Europe sur cette niche, AAB n'a eu aucun mal à obtenir des chantiers spectaculaires : le rocher de Vincennes, l'aquarium de l'Expo 98 à Lisbonne, le zoo de l'Expo 2000 à Hanovre. Le principe : construire un profil en acier galvanisé ou en plastique, et projeter du microbéton qui est modelé à partir de photos et de maquettes. L'intérêt : des blocs monolithiques « à la carte », légers, et plus vrais que nature.

CHIFFRE D'AFFAIRES PREVU EN 1997 : 33 millions de francs ; 30 salariés.

photo : Giuseppe Renzi

%%GALLERIE_PHOTO:0%%
Torrione & Associés/Orléans Une réponse aux nouvelles normes

Désormais, l'eau des piscines doit affleurer au ras des bassins, pour des raisons d'hygiène. Cette norme européenne entraîne des travaux certes peu spectaculaires, mais dont le volume étourdit, car toutes les piscines de plus de 15 ans sont concernées : il convient de découper la tête des bassins, et de la reconstruire avec des goulottes en débordement extérieures. Une aubaine pour Christian Torrione et sa PME.

CHIFFRE D'AFFAIRES 1996 : 32 millions de francs ; 70 salariés.

PHOTO : Christian Torrione

%%GALLERIE_PHOTO:0%%
Voltige/Scy-Chazelles Une constellation de PME de haute voltige

La transformation de l'entreprise unipersonnelle Chiche, fondée en 1990 à Scy-Chazelles (Moselle), en SARL Voltige, créée en 1995, a marqué le début d'une phase d'expansion qui devrait se confirmer en 1997. Attentif aux compétences locales qu'il repère, Thierry Chiche a un parcours hors du commun pour un entrepreneur de BTP : secouriste de haute montagne à l'origine, il a dirigé pendant 20 ans une entreprise d'élagage. Il a profité des opportunités qui se présentaient à lui pour multiplier les initiatives entrepreneuriales, en créant un ensemble de PME qui n'ont pas de liens juridiques et financiers : après le lancement d'Oxygène à Strasbourg (spécialisée notamment dans la lutte contre les animaux nuisibles), puis d'Accessible à Paris, au début de l'an dernier, il a créé l'entreprise Accès difficile à Lille au début 1997. Une nouvelle entreprise rejoindra la constellation au Luxembourg au printemps prochain. Thierry Chiche, qui après le bâtiment, prend de plus en plus position également dans les TP, parie sur une croissance de 30 % cette année.

CHIFFRE D'AFFAIRES 1996 DE L'ENSEMBLE : 15 millions de francs ; 25 salariés.

%%GALLERIE_PHOTO:0%%

Cet article fait partie du dossier

MARCHES PORTEURS DU BTP

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Permis de construire et autorisations d'urbanisme

Permis de construire et autorisations d'urbanisme

Date de parution : 06/2019

Voir

Initiation à la construction parasismique

Initiation à la construction parasismique

Date de parution : 06/2019

Voir

Architectes et ingénieurs face au projet

Architectes et ingénieurs face au projet

Date de parution : 06/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur