En direct

Travaux publics : zéro pointé pour la croissance
Malgré une activité atone depuis le début de l'année pour les travaux publics, le nombre de marchés conclus, lui, bondit notamment grâce aux attributions liées au Grand Paris. - © © Mathieu Dejeu

Travaux publics : zéro pointé pour la croissance

Jessica Ibelaïdene |  le 06/09/2017  |  Matériel de chantierTravaux sans tranchée

Nouveau bulletin de conjoncture et nouveau coup dur pour les travaux publics. Après un premier semestre 2017 en dents de scie et une croissance de 0,4%, le mois de juillet n’a pas été très favorable. Résultat : l'activité se stabilise, alors que le secteur attend un regain plus franc.

0,0% ! De janvier à juillet 2017, l’activité des travaux publics est désespérément atone. « Timorée », selon le terme de la Fédération nationale des travaux publics. La raison : « après un mois de juin plutôt favorable, les travaux réalisés reculent légèrement en juillet (-2,3% par rapport à juillet 2016) », note l’organisation professionnelle. Comme depuis le début de l’année, l’activité est en dents de scie : un mois de croissance (février, avril, juin), un mois de recul (janvier, mars, mai, juillet).

Pourtant, d’autres indicateurs sont dans le vert. Globalement, depuis janvier, les carnets de commandes se remplissent, affichant une croissance de près de 12% en un an. Sur le seul mois de juillet, les marchés conclus ont progressé de 16,7% (vs juillet 2016). Un dynamisme en grande partie dû aux projets du Grand Paris, et notamment à l’attribution des deux derniers lots de la ligne 15 sud, selon la FNTP.

L'activité des travaux publics se stabilise depuis le début de l'année 2017.
L'activité des travaux publics se stabilise depuis le début de l'année 2017.

Le volume des heures travaillées augmente lui aussi en juillet, quoique plus modestement (+1,5% vs juillet 2016), « tiré par l’augmentation des heures travaillées par les ouvriers permanents (+2% sur un an) », quand les heures intérimaires perdent 5,9%. Les effectifs, eux, reculent encore de 0,2% sur les sept premiers mois de l’année et « se maintiennent à un point bas ».

La reprise dans les travaux publics se fait encore et toujours attendre. Alors que la FNTP espère une croissance de 2,5% sur l’ensemble de l’année 2017, le secteur semble plutôt s’orienter vers une stabilité de l’activité. A moins que la fin de l’année ne soit plus porteuse.

Commentaires

Travaux publics : zéro pointé pour la croissance

Votre e-mail ne sera pas publié

Librairie du Moniteur

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Presse - Vente au n°

Prix : 37.00 €

Voir

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Livre

Prix : 24.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX