En direct

Les collectivités locales et Grand Paris stimulent les travaux publics
- © EIFFAGE Travaux Publics

Les collectivités locales et Grand Paris stimulent les travaux publics

Jessica Ibelaïdene |  le 06/03/2019  |  ConjonctureGrand ParisAfitfConjoncture TPFNTP

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Conjoncture
Grand Paris
Travaux publics
Afitf
Conjoncture TP
FNTP
Investissement public
Valider

Dans les travaux publics, les voyants restent au vert en ce début 2019: le montant des travaux réalisés et les prises de commandes sont, en effet, toujours très dynamiques au mois de janvier.

 

L’année 2019 démarre sur « une note positive », se réjouit la Fédération nationale des Travaux publics (FNTP) dans son dernier bulletin de conjoncture. Sur le mois de janvier, les voyants restent au vert. A commencer par le montant des travaux réalisés, qui continue à fortement progresser (+14,2% sur un an).

L’activité est portée par les grands opérateurs, et en particulier, une fois de plus, par la Société du Grand Paris. Les collectivités locales sont aussi dynamiques. C’est surtout vrai pour le bloc communal qui accélère le rythme des travaux, à un an des élections municipales. Cette croissance devrait se poursuivre si l'on en croit une récente enquête de S&P global ratings, puisqu’elle estime que l’investissement public local progressera encore en 2019, mais aussi en 2020.

Six mois de visibilité en moyenne

Les prises de commandes sont également « en nette progression », observe la FNTP. La hausse est ainsi de 10,5% en janvier 2019, par rapport à la même période l’an passé. « Cette tendance est liée aux attributions de projets liés au Grand Paris Express (lot 1 de la ligne 17 Nord), commente la fédération, mais aussi au dynamisme des investissements des collectivités locales et du secteur privé. »

Les entreprises de travaux publics peuvent ainsi compter sur une visibilité moyenne de six mois de travail. Par ailleurs, 36% des entrepreneurs estiment que leurs carnets de commandes vont continuer à se remplir, selon la dernière enquête d’opinion de la fédération.

Légère ombre au tableau du côté de l’emploi

De petites difficultés pointent du côté de l’emploi en revanche. En effet, si les effectifs d’ouvriers permanents sont légèrement supérieurs en janvier 2019, comparés à janvier 2018 (+1,1%), le nombre de recrutements commence à ralentir (-0,1% en janvier vs décembre 2018). Et « les résultats de l’enquête d’opinion le confirment, souligne la FNTP : les chefs d’entreprise en janvier 2019 sont un peu moins nombreux qu’en octobre à anticiper une hausse de leurs effectifs ».

Globalement, l’activité des travaux publics devrait encore être bonne au premier semestre 2019. Mais la FNTP ne peut s’empêcher de soulever « des incertitudes [qui] pèsent sur le secteur à moyen terme ».

Elles concernent en premier lieu le budget de l’Agence de financement des infrastructures de transports de France (Afitf) et donc les investissements de l’Etat. Car l’enveloppe pour 2019, approuvée le 27 février, a dû être revue quelque peu à la baisse : elle a été fixée à 2,5 Mds€, soit 200 M€ de moins que le budget inscrit dans le projet de loi d’orientation des mobilités (LOM), dont l’examen commence ce 6 mars au Sénat.

Commentaires

Les collectivités locales et Grand Paris stimulent les travaux publics

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Dictionnaire du droit de l’urbanisme

Dictionnaire du droit de l’urbanisme

Date de parution : 02/2019

Voir

Le ravalement

Le ravalement

Date de parution : 12/2018

Voir

De l'immeuble de bureau aux lieux du travail

De l'immeuble de bureau aux lieux du travail

Date de parution : 12/2018

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur