Transport et infrastructures

Travaux publics : Paul Galonnier prend la tête du cluster Indura

Mots clés : Démarche environnementale - Innovations - Travaux publics

Le jeudi 22 juin, à Lyon, Paul Galonnier a été élu président d’Indura, le cluster de la région Auvergne-Rhône-Alpes dédié à l’innovation et au développement durable dans les travaux publics.

Paul Galonnier a été élu président d’Indura, le cluster dédié à l’innovation et au développement durable dans les travaux publics*. Devant une centaine de professionnels réunis à l’espace Gerland de Lyon, le nouveau président a annoncé qu’il poursuivra les trois priorités stratégiques définies fin 2016 : « rendre plus durables les infrastructures, innover pour mieux vivre la ville et construire différemment pour anticiper les risques naturels et technologiques ».

L’une de ses priorités sera également d’accueillir plus de collectivités territoriales au sein de la communauté Indura qui rassemble des entreprises de travaux publics, des sociétés d’ingénierie, des grandes écoles et université, des laboratoires de recherche. « C’est ainsi que nous comprendrons mieux leurs attentes face aux enjeux du développement durable. Car notre objectif commun, c’est l’intérêt général », a-t-il déclaré.

 

Remaniement du bureau d’Indura

 

Trésorier d’Indura depuis plus de sept ans, Paul Galonnier a participé activement à la création du cluster en 2009. Agé de 61 ans, il dirige en parallèle le groupe d’ingénierie indépendant Presite, dont le siège se situe à Lyon. Il occupe également le poste de délégué régional et administrateur de Syntec Ingénierie.

Son prédécesseur, Pierre Rampa, président fondateur d’Indura depuis décembre 2009, va rester vice-président du cluster et fera le lien avec la FRTP (Fédération Régionale des Travaux Publics) et la FNTP (Fédération Nationale des Travaux Publics).

Ce changement de présidence s’accompagne aussi d’un remaniement du bureau d’Indura. Jean-Luc Béal, directeur de la prospective de Serfim groupe et jusqu’alors vice-président d’Indura, succède à Paul Galonnier à la fonction de trésorier. Le nombre de vice-présidents est porté de 3 à 4, Eric Gervais (Colas) et Pierre Rampa rejoignant Jean-Michel Bassal (EDF) et Luc Delattre (Entpe).

 

 

*Créé en 2009 par 22 membres fondateurs, le cluster rassemble et accompagne 104 acteurs économiques, techniques et scientifiques de la région Auvergne-Rhône-Alpes issus du monde des infrastructures de transport et de l’énergie.

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X