En direct

Travaux publics : le plan anti crise de la FNTP
- ©

Travaux publics : le plan anti crise de la FNTP

Defawe Philippe |  le 08/10/2008  |  TransportFrance entière

La fédération nationale des travaux publics (FNTP) veut anticiper les difficultés qui s'annoncent pour la profession même si, pour l'heure, la situation n'est pas jugée critique par son président, Patrick Bernasconi.

"Les carnets de commande s'élèvent en moyenne à 5,2 mois et pour l'année 2008 le taux de création nette d'emplois reste supérieur à 2%. Il n'empêche que sommes en pleine incertitude sur l'évolution de notre activité" explique Patrick Bernasconi.
Le président de la FNTP identifie plusieurs facteurs défavorables au secteur des travaux publics. En premier lieu la crise des liquidités qui poserait déjà des problèmes dans le bouclage financier des grandes opérations d’infrastructures en PPP telles que la ligne TGV Sud Europe Atlantique et l’autoroute A 88 (portion de 30 km entre Falaise et Sees de la liaison entre Caen et Le Mans). Et pourrait compliquer le montage financier du PPP pour le nouveau stade de Lille.

Autre facteur qui préoccupe la FNTP : l’avenir du fonds de compensation de la TVA : jusqu’à présent les collectivités se voyaient reverser, par ce fonds, le montant de la TVA à 15% acquittée sur les travaux. "Selon nos informations, le gouvernement envisage de modifier cette procédure et réfléchit à un lissage des versements effectués par le fonds de compensation. Tout cela risque de se traduire par une diminution des ressources des collectivités et donc des travaux qu’elles peuvent nous confier" indique Patrick Bernasconi.

Dernier point d’inquiétude : La loi de modernisation de l’Economie, adoptée l’été dernier, et son article 6, qui prévoit une réduction des délais de paiement entre entreprises à 60 jours, ou 45 jours fin de mois à compter de la date d’émission de la facture. Cette disposition est en principe applicable dès le 1er janvier 2009. "Nous demandons un moratoire, le temps de régler nos problèmes de délais de paiement tardifs de nos clients (à 70% publics et parapublics) qui dans certains cas dépassent les 90 jours". Pour les contrats publics, la FNTP a demandé que soit prévu dans le CCAG (Cahier de clauses administratives générales) qui est en cours de révision, un paragraphe encadrant de façon précise les conditions de règlement des factures afin de garantir le délai de paiement.

Face à la crise qui menace, la FNTP propose un plan anti crise qui passe par deux priorités : la poursuite des plans de recrutement et de formation et la mise en place d’un schéma national des infrastructures de transports de France.
Sur la formation, le président de la FNTP veut voir loin et se projeter vers l’issue de la crise. "Quand l’économie va repartir avec un bon niveau d’investissement, il faudra s’appuyer sur des personnels qualifiés, il faut donc continuer à élever les niveaux de qualifications dans nos métiers où l’apprentissage est historiquement important. Il est plus que jamais nécessaire d’intégrer des jeunes bien formés dans les entreprises, y compris en période de conjoncture difficile."

Concernant la mise en place d’un schéma national des infrastructures de transports de France, Patrick Bernasconi propose d’engager la représentation nationale, comme en Allemagne ou en Grande-Bretagne, sur les priorités de l’investissement public : sur des projets stratégiques, qui impactent durablement l’investissement public, il estime légitime de faire valider par le Parlement un programme pluri-annuel, évalué annuellement et révisable tous les cinq ans.
"Un engagement d’autant plus nécessaire qu’il y a débat et nécessité d’arbitrer au grand jour entre les différentes composantes du développement durable".
Il propose également de réduire les délais de réalisation des projets prioritaires: "il n’y a pas de fatalité comme le montre l’exemple allemand d’accélération des procédures qui pourrait être transposée en France pour la réalisation des infrastructures prioritaires."

Patrick Piernaz

Une réaction, une suggestion... Ecrivez-nous !


Commentaires

Travaux publics : le plan anti crise de la FNTP

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur

Code pratique du patrimoine et de l’intervention sur le bâti existant

Code pratique du patrimoine et de l’intervention sur le bâti existant

Livre

Prix : 75.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Presse - Vente au n°

Prix : 37.00 €

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX