En direct

Travaux publics : la reprise n’a pas pris froid en février
Tous les indicateurs sont au vert dans les travaux publics. - © ©Flickr

Travaux publics : la reprise n’a pas pris froid en février

Jessica Ibelaïdene |  le 09/04/2018  |  Travaux sans tranchée

Malgré le froid et la neige qui ont perturbé le déroulement des chantiers, tous les signaux sont au vert pour les travaux publics en février.

La reprise se confirme dans les travaux publics. Malgré les mauvaises conditions climatiques du début de l’année 2018, l’activité continue de progresser. En février, selon le dernier bulletin de conjoncture de la FNTP, les travaux réalisés ont enregistré une croissance de 2,9% vs février 2017. Sur les deux premiers mois de l’année, le secteur flirte avec la barre des 10% (9,6% exactement).

Les marchés conclus aussi se portent bien, avec une hausse de 10,7% depuis le début de l’année. Car même si janvier était à la peine, février a été exceptionnel. Les prises de commandes ont augmenté de 42,2% par rapport à février 2017. Mais ce bon résultat est largement dû à l’attribution du mégalot 16-1 du Grand Paris Express, le 20 février. Un marché, rappelons-le, à 1,8 milliard d’euros.

« Depuis un an, les attributions de projets liés au GPE compliquent l’interprétation de l’indicateur marchés conclus », précise d’ailleurs la FNTP. La fédération observe cependant que les carnets de commandes sont « globalement bien orientés au niveau national ». Et ce quel que soit le maître d’ouvrage ou le métier !

De l'emploi temporaire à l'emploi permanent

En revanche, les heures chômées pour cause d’intempéries, avec le froid et la neige qui ont gelé le territoire, ont doublé par rapport à un mois de février habituel. Les heures travaillées baissent donc significativement,  de 1,8% pour les ouvriers permanents, et surtout de 22,6% pour les intérimaires (vs février 2017).

Cette baisse des heures intérimaires s’explique par un autre facteur. Elles avaient atteint un point haut en 2016 et, avec la reprise, « le réajustement de l’appareil productif vers les ouvriers permanents se poursuit », note la fédération. Les effectifs sont d’ailleurs également en hausse (+1,5% depuis le début de l’année), et « près de 1 000 postes d’ouvriers permanents ont été créés » ces douze derniers mois.

Depuis le début de l'année 2018, l'activité des travaux publics enregistre une croissance de près de 10%.
Depuis le début de l'année 2018, l'activité des travaux publics enregistre une croissance de près de 10%.

Commentaires

Travaux publics : la reprise n’a pas pris froid en février

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Négoce 446 - Spécial TOP 100 de la distribution bâtiment-bricolage 2018

Négoce 446 - Spécial TOP 100 de la distribution bâtiment-bricolage 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 25.00 €

Voir

L'expertise immobilière en 50 fiches pratiques

L'expertise immobilière en 50 fiches pratiques

Livre

Prix : 65.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Aide-mémoire - Ouvrages en béton armé

Aide-mémoire - Ouvrages en béton armé

Livre

Prix : 35.00 €

Auteur : Dunod, Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX