En direct

Travaux publics : du mieux en octobre
Les chantiers du Grand Paris tireront l'activité des travaux publics en 2018. - © © Milena Chessa

Travaux publics : du mieux en octobre

Jessica Ibelaïdene |  le 08/12/2017  |  Travaux sans tranchée

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Conjoncture
Travaux sans tranchée
Valider

La note de conjoncture mensuelle de la Fédération nationale des travaux publics évoque un mois d’octobre mieux orienté par rapport à l’an passé. Mais pas de quoi relancer franchement la machine sur l’ensemble de l’année, puisque l’activité est toujours stable.

Le troisième trimestre avait été « décevant » pour les travaux publics. Jouant au yoyo depuis le début de l’année, l’activité avait reculé de 1,5% entre juillet et septembre (par rapport à la même période en 2016), après une embellie le trimestre précédent. De quoi se demander à quoi ressemblera cette fin d’année.

Octobre, en tout cas, est mieux orienté, comme le constate la Fédération nationale des travaux publics (FNTP). L’activité repart en effet à la hausse, enregistrant une croissance de 3,4% par rapport à octobre 2016. Les prises de commande, en revanche, connaissent leur troisième mois de recul consécutif et accusent une baisse de 6,3% depuis août 2017 . « Cette tendance est néanmoins à relativiser, estime la FNTP, car le 4e trimestre 2016 avait été marqué par plusieurs attributions de projets liés au Grand Paris express. »

Une activité stable depuis début 2017

Sur l’ensemble de l’année, les résultats sont globalement encourageants. Bien que ce « bon » mois d’octobre ne permette pas de relancer franchement l’activité, stable sur les dix premiers mois de l'année (+0,1%). Les chiffres continuent à être en retard par rapport au ressenti des entreprises, qui ont retrouvé le moral, et à la dynamique des prises de commandes depuis le début de l’année (+6,2%).

Le secteur des travaux publics redémarre doucement, selon la FNTP.
Le secteur des travaux publics redémarre doucement, selon la FNTP. - © © FNTP

La FNTP reconnaît ainsi un redémarrage lent « après 9 années de crise », mais se veut confiante. « La reprise devrait s’accélérer en 2018 » , répète-t-elle. Elle prévoit une croissance de 4%, notamment grâce aux travaux du Grand Paris et la commande privée. Elle prévient cependant : « la reprise de l’investissement local restera la clé d’un redémarrage partagé sur tous les territoires ».

Commentaires

Travaux publics : du mieux en octobre

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Diagnostic, entretien et réparation des ouvrages en béton armé en 44 fiches pratiques

Diagnostic, entretien et réparation des ouvrages en béton armé en 44 fiches pratiques

Date de parution : 03/2020

Voir

170 séquences pour mener une opération de construction

170 séquences pour mener une opération de construction

Date de parution : 01/2020

Voir

55 outils pour la conduite de chantier

55 outils pour la conduite de chantier

Date de parution : 01/2020

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur