En direct

Travaux publics : après la pluie... la pluie
Que la clientèle soit publique ou privée, les soldes sur l’activité passée et à venir se replient après avoir augmenté continûment depuis octobre 2014. - © © FNTP

Travaux publics : après la pluie... la pluie

le 26/04/2016  |  Travaux sans tranchée

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Entreprises
Travaux sans tranchée
Valider

C'est la douche froide. Au début de l'année, les travaux publics espéraient pouvoir redresser la courbe de leur activité après l'avoir stabilisée à bas niveau. Mais la dernière enquête de la FNTP montre que la conjoncture s'est de nouveau dégradée au premier trimestre.

Le début d'année s'annonçait pourtant prometteur pour les travaux publics : en février, la stabilisation à un point bas de l’activité semblait s'être confirmée. Mais la sombre réalité économique se rappelle finalement aux bons (et frais) souvenirs des entrepreneurs. D'après l'enquête d'opinion de la Fédération nationale des travaux publics (FNTP) portant sur le premier trimestre 2016, les chefs d'entreprises de TP interrogés en avril estiment ainsi que le climat conjoncturel se dégrade à nouveau, après une amélioration en début d’année.

Ils sont plus nombreux qu’en janvier à indiquer une baisse de leur activité passée et à venir. En outre, les soldes sur l’activité passée se replient après avoir augmenté continûment depuis octobre 2014, que la clientèle soit publique ou privée. Les soldes portant sur l’activité prévue diminuent de nouveau. Globalement, les soldes d’activité sont inférieurs à leur moyenne de long terme mais supérieurs à leur niveau moyen de 2015. Une large part d’entrepreneurs jugent leurs carnets de commandes inférieurs à la normale pour cette période de l’année. Le solde correspondant stagne à un niveau très inférieur à sa moyenne de longue période depuis l’automne 2015.

Côté emploi, les contraintes de production restent faibles : seules 4% des entreprises déclarent être limitées par une insuffisance de main-d’œuvre, contre 17% en moyenne de longue période. Logiquement, le solde d’opinion sur les effectifs prévus se replie légèrement en avril 2016, après avoir augmenté progressivement depuis avril 2014. Il reste inférieur à sa moyenne de longue période.

Commentaires

Travaux publics : après la pluie... la pluie

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Droit de l'Aménagement, de l'Urbanisme, de l'Habitat – 2020

Droit de l'Aménagement, de l'Urbanisme, de l'Habitat – 2020

Date de parution : 09/2020

Voir

Villes et territoires de l’après-pétrole 

Villes et territoires de l’après-pétrole

Date de parution : 08/2020

Voir

Initiation à l’architecture, à l’urbanisme et à la construction

Initiation à l’architecture, à l’urbanisme et à la construction

Date de parution : 08/2020

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur