En direct

TRAVAUX LIES A L'EAU Assainissement et canalisations

Jean-Michel Gradt, Guillaume Delacroix, Bertrand Escolin, Véronique Moncel, Laurent Miguet, Bernard Reinteau |  le 18/04/1997  |  EnvironnementCollectivités localesTravailConjonctureFrance

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Environnement
Collectivités locales
Travail
Conjoncture
France
Ain
Morbihan
Nord
Europe
International
Santé
Technique
Valider

Sommaire du dossier

  1. Les Travaux publics prêts pour la reprise - Travaux Publics: scénario de reprise
  2. Activité: bilan de santé des grandes spécialités - Eau/assainissement: des promesses à moitié tenues
  3. Activité: bilan de santé des grandes spécialités - Travaux souterrains: des ouvrages en perspective
  4. Les Travaux publics prêts pour la reprise - Le tableau de bord des travaux publics
  5. Les Travaux publics prêts pour la reprise - De nombreuses négociations en perspectives dans les TP
  6. Les Travaux publics prêts pour la reprise - Sondage: les TP veulent engager des jeunes
  7. Les Travaux publics prêts pour la reprise - Flexibilité du travail: un accord d'entreprise
  8. Activité: bilan de santé des grandes spécialités - Routières: pas de signe de reprise
  9. Activité: bilan de santé des grandes spécialités - Voies ferrées: tenir 3 ans encore
  10. Activité: bilan de santé des grandes spécialités - Terrassement: vivement 1996
  11. Activité: bilan de santé des grandes spécialités - Ouvrages d'art, génie civil et structures métalliques: le relais de l'international
  12. Activité: bilan de santé des grandes spécialités - Fondations, sondages, forages: inquiétudes pour 1994
  13. Activité: bilan de santé des grandes spécialités - Travaux maritimes et fluviaux/Offshore: une mer de contrastes
  14. Trois chantiers exemplaires - Pont de Normandie: un géant de la technique
  15. Trois chantiers exemplaires - Eole: un chantier très urbain
  16. Les fabricants de matériels - Les manoeuvres internationales
  17. Les fabricants de matériels - MArchés mondiaux: espoir et prudence
  18. Trois chantiers exemplaires - Ligne D Méteor: domestiquer le sous-sol
  19. Les fabricants de matériels - 40 nouveautés chez les industriels (service lecteur)
  20. Les fabricants de matériels - France: la relance des ventes est amorcée
  21. Interview - Levaux Philippe: "la vrai croissance est pour 1996"
  22. Bilan des métiers - Travaux souterrains: en finir avec les à-coups
  23. Bilan par métiers - Routes: visibilité assurée
  24. Bilan des métiers - Travaux ferroviaires: le second souffle en 1998
  25. Bilan des métiers - Terrassements généraux: en attendant le boum
  26. Bilan des métiers - Travaux électriques: conjoncture maussade
  27. Bilan des métiers - Ouvrages d'art/Génie civil: reprise ou déprime?
  28. Bilan des métiers - Eau et assainissement: réduction des marchés
  29. Bilan des métiers - Fondations/Sondages/Forages: l'état d'urgence
  30. Eau et assainissement technique - Réhabilitation des réseaux : retard à combler
  31. Dossier spécial Travaux Publics
  32. 1996 : an 5 de la récession ?
  33. Entretien - Philippe Levaux (président de la Fédération Nationale des Travaux Publics) : "il faut une réforme de Code des marchés publics"
  34. Le tableau de bord des Travaux Publics
  35. Route Technique - Emulsions enrobés drainants : une bonne maîtrise des techniques et des applications
  36. Routes : les autoroutes en pointe, les routes en recul
  37. Principaux contrats à l'export en 1995
  38. Travaux ferroviaires : la rénovation en prélude à la construction neuve
  39. Fondations, sondages, forages : l'activité des entreprises sauvée par l'export
  40. Terrassements généraux : l'heure de la reprise du marché a sonée
  41. Travaux maritimes, offshore : priorité des données à l'entretien du réseau
  42. Terrassements généraux : Technique - Qualité et environnement
  43. Travaux électriques : technique - Enterrer la très haute tension, l'isolation gazeuse
  44. Eau et assainissement
  45. Travaux électriques : stagnation dans un secteur en mouvement
  46. Génie civil, ouvrage d'art : un marché malmené par les prix
  47. Eau et assainissement : l'espoir de la reprise en 1996
  48. Travaux souterrains technique - une meilleure connaissance des tunneliers
  49. Travaux souterrains : les entrepreneurs dans le creux de la vague. Les grands chantiers parisiens terminés, les disparités géographiques subsituent. Les spécialistes compensent par l'export la rareté des affaires en France
  50. Matériels : un marché globalement soutenu cette année
  51. SOMMAIRE Dossier les TRAVAUX PUBLICS en action...
  52. Matériels de chantier L'ère des grandes manoeuvres
  53. MATERIELS DE CHANTIER La stratégie des constructeurs
  54. MATERIELS DE CHANTIER Les compacts ont le vent en poupe !
  55. MATERIELS DE CHANTIER Ouvrir la voie au redressement
  56. MATERIELS DE CHANTIER L'international a le vent en poupe
  57. Routes et terrassement Terrassement Croissance jusqu'en 1998
  58. Routes et terrassement Routes En trois ans, -20%
  59. Routes et terrassement Les leçons de l'hiver sur le comportement des chaussées
  60. ROUTES ET TERRASSEMENT Clément Fayat, P-DG de Fayat
  61. ROUTES ET TERRASSEMENT Alain Dupont, président de Colas
  62. ROUTES ET TERRASSEMENT Yves Martineau, Dir. tech. Cochery-Bourdin-Chaussé
  63. ROUTES ET TERRASSEMENT Où en est l'autoroute des Estuaires?
  64. ROUTES ET TERRASSEMENT Les pelles ont le vent en poupe
  65. ROUTES ET TERRASSEMENT Haut de gamme et nouveau design pour les compacteurs
  66. ROUTES ET TERRASSEMENT La maîtrise des matériaux recyclés
  67. ROUTES ET TERRASSEMENT Muller TP en Allemagne
  68. Génie civil Ouvrages d'art Le relais de l'export
  69. Génie civil Travaux souterrains 1997 l'année noire
  70. GENIE CIVIL Grues : le syndrome de la hauteur
  71. GENIE CIVIL Christian Bénéteau, directeur de Spie Batignolles TP
  72. GENIE CIVIL Christian Calbou, directeur d'exploitation,Bouygues
  73. GENIE CIVIL Gilles de Maublan, Dumez-GTM
  74. GENIE CIVIL Pierre Matheron, conseil Setec et Eurotunnel
  75. GENIE CIVIL Un trait dans le paysage
  76. GENIE CIVIL Bouteurs et tombereaux : nouveau souffle
  77. GENIE CIVIL Automatisation à l'excavation
  78. GENIE CIVIL Des ponts à travées continues pour le TGV
  79. GENIE CIVIL Jean-Etienne Treffandier, DA SGE
  80. GENIE CIVIL Jean Guénard, DG adjoint de Quillery Les TP ont représenté 1 milliard de francs en 1996, et 1997 s'annonce identique.
  81. GENIE CIVIL Jean-Wilfried Ferrier, directeur adjoint des travaux
  82. GENIE CIVIL Réhabilitation d'un puits de 700 m
  83. GENIE CIVILJean-François Roubinet, directeur technique GTM-Construction / Val de Rennes
  84. GENIE CIVIL Reynaldo Martinis, directeur de travaux Campenon Bernard SGE
  85. GENIE CIVIL Jacques Fermin, directeur projet chez Bouygues
  86. GENIE CIVIL Pont de Normandie et pont Vasco-de-Gama : l'école des haubans
  87. GENIE CIVIL Sécométal se remet aux ouvrages
  88. GENIE CIVIL Ponts mixtes : toujours plus économique...
  89. TRAVAUX LIES A L'EAU Assainissement et canalisations
  90. TRAVAUX LIES A L'EAU Travaux maritimes
  91. TRAVAUX LIES A L'EAU Olivier Kreiss, P-DG de Degrémont
  92. TRAVAUX LIES A L'EAU Pierre-Frédéric Thénières-Buchot directeur de l'agence de l'eau Seine-Normandie
  93. TRAVAUX LIES A L'EAU Michel Eon, directeur du centre d'équipement de GDF
  94. TRAVAUX LIES A L'EAU Beyrouth : des travaux urbains en mer
  95. TRAVAUX LIES A L'EAU Travaux en mer : objectif sécurité
  96. TRAVAUX LIES A L'EAU La polyvalence, défi des compacts
  97. TRAVAUX LIES A L'EAU Merceron : rester indépendant
  98. TRAVAUX LIES A L'EAU Derricks : la qualité par un suivi permanent du matériau
  99. TRAVAUX LIES A L'EAU Christian Solans, directeur général adjoint Spie Batignolles TP
  100. TRAVAUX LIES A L'EAU Michel Tournaud, P-DG de Tourneaud
  101. TRAVAUX LIES A L'EAU Jean-Marc Médio, président d'EMCC
  102. TRAVAUX DE SPECIALITE Fondations, sondages, forages, : déprime en France, boom à l'export
  103. TRAVAUX DE SPECIALITE : Travaux ferroviaires Stabilisation à un bas niveau en 1997
  104. TRAVAUX DE SPECIALITE : Travaux électriques Vers une nouvelle stagnation
  105. TRAVAUX DE SPECIALITE Pylônes en bois
  106. TRAVAUX DE SPECIALITE Fondations sismiques : prise en compte de la structure
  107. TRAVAUX DE SPECIALITE Gérard Mohr, dir. « pôle électricité » de SGE
  108. TRAVAUX DE SPECIALITE Comment choisir ses matériels pour enterrer les lignes des réseaux électriques
  109. TRAVAUX DE SPECIALITE Forages : objectif performances
  110. TRAVAUX DE SPECIALITE Bruno Cornet, dir. gén. de Spie Enertrans
  111. TRAVAUX DE SPECIALITE Francis Taillanter, dir. infrastructures de la SNCF
  112. TRAVAUX DE SPECIALITE Remplacer les blochets
  113. TRAVAUX DE SPECIALITE Une hydrofraise compacte pour passer entre les arbres
  114. TRAVAUX DE SPECIALITE Jean-Pierre Lamourre, P-DG de Solétanche
  115. TRAVAUX DE SPECIALITE Michel Polissadoff, P-DG de Spie Fondations
  116. TRAVAUX DE SPECIALITE Pierre Renard, expert en sols, fondations et structures
  117. TRAVAUX DE SPECIALITE 800 m de ballast remplacés chaque nuit
  118. MANIFESTATION Un salon plus que jamais international
  119. ABC Minet Passerelle pour « chantiers propres »
  120. Ama lasers systemes Laser de canalisation AC1
  121. Ammann Yanmar Rotation dans l'emprise des chenilles
  122. ATDV Scie à chaîne sur rail
  123. Atlas Copco Mines et TP Coprod pour petits diamètres
  124. Avon Fukuyama Chenilles en caoutchouc interchangeables
  125. Bennes Guillaume Nouvel acier : le Creusabro 8000
  126. Bibko Recycleur de 30 m3/h
  127. Breining Répandeuse de liants routiers à jets indépendants
  128. Bonne Espérance Pénétromètre et sondeuses sur chenilles

Le marché de l'eau en France est dominé par la Générale des eaux et la Lyonnaise des eaux. Mais, en reprenant 80 % de la Cise au groupe Saint-Gobain pour 2,16 milliards, la Saur, que préside Martin Bouygues, conforte sa troisième place, avec 8 milliards de francs (voir encadré).

L'adoption du VIIe programme des agences de l'eau (voir «Le Moniteur du 14 février, p. 25), doté de 105 milliards de francs entre 1997 et 2001 contre 92 milliards lors du VIe programme, devrait soutenir l'activité. « Mais je note que les agences accroissent leur part de subvention. Elles proposent même des prêts à taux zéro aux collectivités locales. Dans un sens, c'est un bien, mais cela va aussi réduire le nombre d'opérations à financer », explique Patrick Bernasconi, le président de Canalisateurs de France. Ses adhérents, qui représentent 75 % de la profession, ont vu leur activité chuter de 900 millions de francs entre 1995 et 1996, pour atteindre 15 milliards. Les canalisateurs aimeraient croire à un rééquilibrage au profit des réseaux. Mais le constat prendra deux ans. Et la guerre des prix fait rage : de 20 % à 40 % l'an dernier selon les départements ! Conséquence : la plupart des entreprises du secteur sont dans le rouge et en sureffectif.

Les filiales de GTM-Construction (Sgad, centre Tetra GTM, Blondet et Canaly, TPC et Centre Canalisations) entrevoient ce timide rééquilibrage. 240 millions cette année en canalisations (contre 222,5 millions en 1996). Mais le recul du génie civil lié aux stations d'épuration l'annule : 150 millions prévus contre 176 millions l'an dernier. Pour Gérard Hussenet, le président du Sniter (1), « le chiffre d'affaires de 1996 sera en retrait par rapport à celui de 1995. Et 1997 s'annonce difficile, avec en toile de fond une concurrence très sévère ». Toutefois, selon le Bipe (Bureau d'information et de prévisions économiques), 71 % des collectivités locales ont déclaré accorder une priorité à l'assainissement pour la période 1996-2001. Cette année, les contrats de Bourg-en-Bresse, Megève, Laval, Lorient et Flers devraient être attribués. Et, en Ile-de-France, le Syndicat interdépartemental pour l'assainissement de l'agglomération parisienne (SIAAP) continue d'offrir des programmes exceptionnels, comme le doublement de la station de Valenton, attribué à Degrémont l'an dernier, ou le programme eaux pluviales. « Les mégacontrats comme celui de Colombes (2 milliards), à parité entre Degrémont et OTV, sont derrière nous », constate le P-DG de Degrémont, Olivier Kreiss. Reste que, les leaders, OTV et Degrémont, ont la solution de l'export.

Toutefois, l'assainissement n'est pas tout. GDF (400 km de nouvelles grandes canalisations mises en service en 1996) va augmenter ses investissements d'ici à l'an 2000 pour développer son réseau de transport et de distribution (5,9 milliards de francs en 1996). Outre le remplacement des conduites en fonte (3 000 km par an) et la création des artères du Midi et des Hauts-de-France (2 milliards de francs), ce sont 200 communes qui sont reliées chaque année aux grandes « artères » du réseau de transport.

(1) Le Syndicat national des industries du traitement des eaux résiduaires regroupe les 27 entreprises qui construisent les stations d'épuration.

POUR INFO :

CHIFFRE D'AFFAIRES : 20,164 milliards de francs (- 3,8 %).

NOMBRE D'ENTREPRISES : 800 dont 350 adhérentes aux Canalisateurs de France, et 27 au Sniter.

EFFECTIFS : 50 000 salariés dont 26 000 dans les canalisations.

TENDANCE 1997 : stable pour les canalisations, à la baisse pour les stations.

PHOTO : 71% des collectivités locales accordent une priorité à l'assainissement d'ici l'an 2001. Pour une large part, les travaux concernent la réhabilitation.

DESSIN

CARTE : Gaz de France accroît considérablement ses investissements sur son réseau de transport et de distribution. Alors que l'artère du Midi va être livrée cette année, les travaux démarrent sur l'artère des Hauts-de-France, entre Gournay et Dunkerque. C'est également de Dunkerque que Gaz de France va faire partir un gazoduc de 300 km destiné à alimenter l'Italie, via Bâle.

TRAVAUX LIES A L'EAU Les majors de l'eau en1995

Le secteur eau-assainissement totalisait, en 1995, 11,5 % des 55 milliards de francs réalisés à l'export par les entreprises françaises.

Générale des eaux : 42,4 milliards de francs, dont 26 % à l'international. Sur 55 millions de consommateurs, 30 millions sont à l'étranger.

Lyonnaise des eaux : 24,6 milliards de francs dont 14,8 milliards en France ( + 8 %) et 9,8 milliards ( + 16 %) à l'international. Le groupe sert 60 millions de clients à l'étranger.

Saur-Cise : 7,3 milliards de francs dans l'eau et les travaux hydrauliques dont 3,089 milliards à l'international. Le nouvel ensemble sert 15,3 millions d'habitants à l'international, essentiellement en Afrique.

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil