En direct

TRAVAUX ELECTRIQUES Stabilité globale, disparités sectorielles

GUILLAUME DELACROIX, PASCALE LEROY-PAULAY, ANNICK LOREAL, VERONIQUE MONCEL, JEAN-JACQUES TALPIN, OLIVIER THIBAUD |  le 20/03/1998  |  Eclairage urbainEnergieInternationalFrance entièreEurope

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Eclairage urbain
Energie
International
France entière
Europe
Vienne
Guadeloupe
Moselle
Autres DOM-TOM
Aménagement
Valider

L'électricité se prépare pour 1998 à l'ouverture à la concurrence. La loi de transposition de la directive européenne « marché intérieur de l'électricité », qui doit être discutée au Parlement à l'automne, est donc, selon le Serce (Syndicat des entrepreneurs de réseaux et de constructions électriques), LE sujet de l'année. Un sujet qui pourrait donner l'occasion aux entreprises de souligner l'ambiguïté du positionnement d'EDF sur ces marchés...

Globalement, 1997 a connu une activité stagnante, qui cache des disparités importantes. Ainsi, les réseaux trouvent l'équilibre entre aérien et souterrain ; la haute tension connaît une situation « catastrophique », heureusement compensée par la dynamique de la très haute tension à l'export ; l'éclairage public bénéficie d'une légère progression, alors qu'une circulaire serait en préparation à la direction des routes pour relever les seuils d'obligation d'éclairage (« Le Moniteur » du 6 février 1998, page 23) ; les télécommunications n'offrent pas encore de belles perspectives ; sont en revanche prometteurs les transports urbains, le secteur tertiaire (léger rebond en 1997) et le secteur industriel.

Un souci de proximité

Le récent rachat de Self par ETDE apporte à la filiale de Bouygues une compétence en équipements industriels, un domaine qui selon Olivier Berna, directeur financier de l'Entreprise Industrielle, est appelé à se développer. EI, qui a filialisé ses activités, recherche la proximité avec ses clients. Un credo repris par GTIE, qui a pour la première fois consolidé ses résultats, tout en conservant ses multiples marques. En poursuivant sa croissance externe, Forclum souligne également l'importance de la décentralisation. Chez Spie Batignolles, le pôle électricité devrait atteindre 70 % du chiffre d'affaires d'ici à 1999, signe d'une bonne santé du secteur, mais chez GTMH, on souligne la chute vertigineuse des lignes aériennes (- 25 % en 1997). « Chez Cegelec, nous développons la maintenance et la climatisation, et l'activité à l'étranger compense l'atonie du marché intérieur, confie Patrick Henry, directeur à la direction générale. »

TRAVAUX ELECTRIQUES - PREVISIONS 1998 : 27 milliards de francs (CA 1997) , 579 entreprises, 59 800 salariés

PHOTO : La pose de réseaux câblés constitue l'un des secteurs les plus porteurs d'espoir.

TRAVAUX ELECTRIQUES TECHNIQUE Des tranchées fines aux saignées

A vouloir réduire les coûts et enterrer de plus en plus vite les câbles, les entreprises en arrivent à les poser en surface. « Nous préférons prendre le risque d'exposer les câbles à un coup de pelle futur », estime Christophe Guidicelli, responsable d'affaires de GTIE Réseaux Multimédias. MK International a ainsi posé 1 700 km de fibres optiques pour la Sanef, à 6 km/j. « Le câble est introduit dans l'enrobé par poinçonnage, sans déblais », résume Roderick Newman, directeur général de MKI. Les câbles Alcatel de 8 mm de diamètre s'enfoncent donc dans une saignée de 10 mm de large. Si les sollicitations mécaniques du sol imposent d'enterrer le câble à plus de 40 mm de profondeur, la même machine utilise un outil de tronçonnage de l'enrobé par disque à dents. Un brai déposé à chaud à 180 °C permet de recouvrir discrètement l'ensemble des saignées. Les câbles contournent les points singuliers, en franchissant la voie en profondeur, par forage dirigé, pour aller longer les barrières de sécurité et éviter les zones mécaniquement très sollicitées. La problématique se pose différemment en zone urbaine, où il est difficile d'opérer en surface. « Pour des questions de coûts et de rapidité, les communes acceptent de plus en plus la pose de conduites en PVC ou PEHD à vide dans des tranchées peu profondes (15 à 30 cm de profondeur, 20 cm de large), avec un bétonnage à fleur de la saignée », mentionne Jean Galangau, chef d'agence de Cegelec Magny. Les opérations s'effectuent alors avec des trancheuses à roues ou à soc qui effectuent une pose mécanisée.

TRAVAUX ELECTRIQUES Bernard Chrétien Directeur général adjoint d'ETDE

«Nos métiers sont moins sensibles que d'autres aux aléas de la conjoncture, mais peuvent subir une érosion sournoise. Sont menacés : la très haute tension et les réseaux d'énergie. Sont porteurs d'espoir : la gestion déléguée de l'éclairage public, la téléphonie et les réseaux de communication.»

%%GALLERIE_PHOTO:0%%
TRAVAUX ELECTRIQUES François- Xavier Clédat Directeur général de Spie Batignolles

«D'importants projets sont lancés en Grande-Bretagne en rénovation et en travaux neufs. Le marché des caténaires et de la signalisation est aussi porteur d'espoir en France, pour les transports urbains.»

%%GALLERIE_PHOTO:0%%
TRAVAUX ELECTRIQUES Les acteurs (chiffre d'affaires 1997)

Cegelec (Alcatel-Alsthom) : 22,6 milliards.

GTIE (SGE) : 11 milliards.

Spie Trindel + Spie Enertrans + Spie Capag (Spie Batignolles) : 10,3 milliards.

EI : 5,7 milliards.

GTMH (Groupe GTM) : 3,5 milliards.

Forclum (Eiffage) : 3 milliards

Clemessy : 2,99 milliards

ETDE (Bouygues) : 2,1 milliards.

TRAVAUX ELECTRIQUES LES CENTRALES EDF .

France

Nucléaire : Civaux (Vienne), fév. 99 Thermique : St-Barthélémy (Guadeloupe), juil. 98 ; La Maxe (Moselle), sept. 98 ; Mayotte, oct. 98 ; Népoui (Nouvelle-Calédonie), nov. 99 et jan. 2000.

Etranger

Nucléaire : Ling Ao (Chine), 2002 et 2003.

Thermique : Laibin B (Chine), début 2000.

Hydraulique : Tian Huang Ping (Chine), 98 ; Garafiri (Guinée), déc. 99.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Construire avec le bois

Construire avec le bois

Date de parution : 12/2019

Voir

Histoire contemporaine des paysages, parcs et jardins

Histoire contemporaine des paysages, parcs et jardins

Date de parution : 11/2019

Voir

Mener une évaluation environnementale

Mener une évaluation environnementale

Date de parution : 11/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur