En direct

Travaux électriques ETDE se repositionne

GUILLAUME DELACROIX |  le 13/02/1998  |  EntreprisesEnergieEclairage urbainEquipementProduits et matériels

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Entreprises
Energie
Eclairage urbain
Equipement
Produits et matériels
Europe
International
Aménagement
Valider

-Le pôle électricité du groupe Bouygues poursuit sa croissance externe, et vise l'international.

Le marché de l'équipement électrique est apparemment stable. Entièrement dédiée aux travaux de réseaux d'énergie et de communication, ETDE a ainsi enregistré en 1997 un chiffre d'affaires de l'ordre de 2,1 milliards de francs, contre 1,8 milliard l'année précédente. L'entreprise n'en demeure pas moins vigilante : « Nos métiers ne subissent pas de grandes secousses, mais ils connaissent en revanche une érosion sournoise, explique Bernard Chrétien, directeur général adjoint commercial et développement. Les réseaux d'énergie sont par exemple en retrait de 5 %, ce qui oblige à plus de créativité. »

Créativité, sous-entendu diversification. C'est donc par croissance externe qu'ETDE cherche à endiguer le tassement de certains marchés : le mois dernier, l'entreprise a acquis sur fonds propres le groupe Self, pour 60 millions de francs. « Le fonds de commerce de Self - l'éclairage public - correspond à notre vecteur de développement, précise Bernard Chrétien. Ensemble, nous retrouvons une taille qui nous protège des risques d'éviction des contrats passés avec EDF, notamment par le renforcement de notre valeur ajoutée technique. Enfin, nous élargissons nos compétences, puisque Self est présent sur le marché des équipements électriques industriels. » La société Self a réalisé en 1996 un chiffre d'affaires de 589 millions de francs. Un peu plus de 1000 personnes rejoignent les 3000 salariés d'ETDE, sans fusion des structures.

L'entreprise cherche par ailleurs à se repositionner sur « de grandes opérations » à l'international, grâce au soutien significatif de Bouygues. Dernier exemple en date : le King's College de Londres, après l'aéroport de Prague et la Conversbank de Moscou. Par ailleurs, l'Asie devrait faire l'objet de nouvelles prospections, alors qu'ETDE a déjà travaillé au Turkménistan, au Cambodge, et à Singapour.

PHOTO : Un marché en développement : les câblages de réseaux de télécommunications.

En rachetant Self, ETDE acquiert une nouvelle compétence dans l'industriel (automobile, nucléaire, pétrole), mais son métier d'origine - les réseaux d'énergie (aérien et souterrain, éclairage public, équipements autoroutiers et tertiaires) - reste dominant devant les réseaux de communication (courants faibles, courants forts, câblages, ingénierie) et l'international (50 % par les filiales africaines, 50 % sur chantiers).

GRAPHIQUE : Quatre métiers pour un seul pôle - Répartition du CA ETDE+Self

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Construire avec le bois

Construire avec le bois

Date de parution : 12/2019

Voir

Mener une évaluation environnementale

Mener une évaluation environnementale

Date de parution : 11/2019

Voir

Propriétés et caractéristiques des matériaux de construction

Propriétés et caractéristiques des matériaux de construction

Date de parution : 11/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur