En direct

Transports européens

PATRICK PIERNAZ |  le 20/08/2004  |  TransportsTransports mécaniquesRéglementationFrance entière

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Transports
Transports mécaniques
Réglementation
France entière
Valider

C'est un dossier majeur, celui des transports européens, que José Manuel Barroso président de la Commission européenne vient de confier au Français Jacques Barrot. Vice président, en charge des transports, il prendra officiellement ses fonctions le 1er novembre prochain.

Le nouveau commissaire qui avait succédé à Michel Barnier en avril dernier est convaincu que le portefeuille des transports est un moyen essentiel pour promouvoir la cohésion territoriale de l'Union élargie et un outil majeur pour accroître la compétitivité de l'économie européenne.

Il entre en fonction peu de temps après que le parlement européen ait adopté les nouvelles orientations pour le réseau transeuropéen de transport. Jacques Barrot va notamment prendre en main les 30 projets prioritaires déclarés d'intérêt européen représentant un investissement total de 225 milliards d'euros.

Les entreprises françaises de travaux publics suivent avec attention ce dossier puisque, sur ces projets, le cofinancement communautaire sera porté de 10 % à 20 % pour les tronçons franchissant des frontières ou des obstacles naturels. De nombreuses sections concernent la France. Notamment au sein de l'axe ferroviaire à grande vitesse du Sud-Ouest de l'Europe. Sans oublier les TGV Rhin-Rhône et Lyon-Turin et la liaison fluviale Seine-Escaut.

Le nouveau commissaire n'a pas à être convaincu de l'efficacité du volontarisme en matière de développement des infrastructures. Mais il va vite mesurer les limites financières de la grande ambition européenne. Selon la FNTP, le rythme actuel de financement des réseaux transeuropéens, compris entre 15 et 20 milliards d'euros par an, est loin de correspondre aux besoins affichés. Il faudra que Jacques Barrot bataille ferme pour obtenir d'importantes augmentations budgétaires et dégager de nouvelles ressources financières.

C'est à l'issue de ces prochaines batailles pour lesquelles il est bien armé que l'on pourra apprécier l'efficacité du seul membre français de la commission européenne.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

AUTODESK REVIT pour les bureaux d'études Fluide

AUTODESK REVIT pour les bureaux d'études Fluide

Date de parution : 06/2019

Voir

Dictionnaire de la maîtrise d’ouvrage publique et privée

Dictionnaire de la maîtrise d’ouvrage publique et privée

Date de parution : 06/2019

Voir

Initiation à la construction parasismique

Initiation à la construction parasismique

Date de parution : 06/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur