« Transition écologique rimera avec emploi dans le BTP », Yannick Jadot
Yannick Jadot. - © DR

« Transition écologique rimera avec emploi dans le BTP », Yannick Jadot

Propos recueillis par Cyril Peter |  le 26/11/2021  |  LogementTertiaireVie du BTPBâtimentIndustrie

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Immobilier
Logement
Tertiaire
Vie du BTP
Bâtiment
Industrie
Travaux publics
France
Présidentielle 2022
Bordeaux Métropole
Métropole de Lyon
Valider
Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement lemoniteur.fr - édition Abonné

Rénovation énergétique, sobriété foncière... Le candidat écologiste à l'élection présidentielle 2022 mise sur le BTP pour accélérer la transition écologique.

 

Les entreprises du bâtiment accusent les collectivités dirigées par des écologistes (Bordeaux, Lyon...) de freiner la construction, de ralentir la délivrance de permis de construire et de revoir les projets denses à la baisse. Quels sont vos arguments pour les défendre ?

Un peu plus d’un an après leur prise de fonction, les maires écologistes de nos grandes villes ont réussi à concilier exigence environnementale et responsabilité sociale, car nous avons besoin de logements et de constructions.

A Bordeaux, après une courte période d’inventaire des projets en cours, des orientations fortes ont été prises : maintien d’un volume annuel de 3 000 logements tel qu’inscrit au Programme local de l’habitat (PLH) et zéro artificialisation des sols. Dans le même temps, des espaces naturels ont été sanctuarisés. Là encore, pas d’incompatibilité entre impératif écologique et perspective de développement du BTP.

Sur le même sujet « Ecolo extrémiste » : le maire de Bordeaux refuse la caricature

A Lyon, les permis de construire actuellement étudiés correspondent à la création de 1 429 logements, essentiellement des logements collectifs, mais également des logements en résidence et un faible volume de logements individuels. Ils produiront une légère désartificialisation des sols (- 2000 m²) ; une stabilisation globale des surfaces de pleine terre ; une augmentation significative de plus de 18 000 m² des surfaces végétalisées, sur dalle ou en toitures. Tout cela est très positif.

Sur le même sujet « La métropole de Lyon n'est pas destinée à grossir indéfiniment », Bruno Bernard, président de la métropole de Lyon (EELV)

 

[...]

Cet article est réservé aux abonnés Moniteur, abonnez-vous ou connectez-vous pour lire l’intégralité de l’article.

Déjà abonné

Saisissez vos identifiants

Mot de passe oublié ?
Se connecter

Pas encore abonné

En vous abonnant au Moniteur, vous bénéficiez de :

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index

Commentaires

« Transition écologique rimera avec emploi dans le BTP », Yannick Jadot

Votre e-mail ne sera pas publié

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil